ARCA Librairie
Antoine de Lophem
B-1390 Grez-Doiceau Belgique
Tél. : 0032 (0)479 47 45 42
info@arca-librairie.com
www.arca-librairie.com

Le glossaire et le dictionnaire seront complétés au fur et à mesure. Une version papier est disponible, n’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

  • Accueil
  • Dictionnaire étymologique
  • Dictionnaire
Rechercher dans les définitions (terme ou expression). Si vous effectuez une recherche, vous devrez ensuite cliquer sur « effacer » pour revenir à la page principale. Si vous avez consulté plusieurs pages, il vous faudra également vous remettre manuellement sur la première page.
Commence par Contient Terme exactSe prononce comme
Terme Définitions
MATIÈRE

[Fulcanelli, Les demeures philosophales, t. 1, Pauvert, 1964, p. 32]

1 – « Ainsi, l’or philosophique, tout rempli d’impuretés, environné d’épaisses ténèbres, couvert de tristesse et de deuil, doit-il être considéré néanmoins comme la véritable et unique PREMIÈRE MATIÈRE de l’œuvre, de même qu’en est la véritable et unique MATIÈRE PREMIÈRE, le mercure, d’où c’est or invisible, misérable et méconnu a pris naissance. Cette distinction qu’on n’a pas coutume de faire, précisait-il, est d’une importance capitale ; elle facilite grandement la compréhension des textes et permet la réalisation des premières difficultés.

[Fulcanelli, Les demeures philosophales, t. 1, Pauvert, 1964, p. 309]

2 – C’est la première matière qui dispense au corps qu’elle enfante, ou plus exactement qu’elle réincrude (= remettre dans un état voisin de leur état d’origine (ndlr.)), la vitalité, la végétabilité, la possibilité de mutation […]. C’est en effet par son entremise que les métaux vulgaires, véritables et seuls agents de la pierre, se changent en métaux philosophiques ; c’est par elle qu’ils sont dissous et purifiés, c’est en elle qu’il reprennent leur activité perdue, et, de morts qu’ils étaient, redeviennent vivants, c’est elle la terre qui les nourrit, les fait croître, fructifier, et leur permet de se multiplier ; c’est, enfin, en retournant dans son sein maternel qui les avait jadis formés et mis au jour, qu’ils renaissent et recouvrent les facultés primitives dont l’industrie humaine les avait privés.

[Fulcanelli, Les demeures philosophales, t. 2, Pauvert, 1964, p. 32]

3 – Danaé représente notre minéral brut, tel qu’on l’extrait de la mine. C’est la terre des sages qui contient en elle l’esprit actif et caché, seul capable, dit Hermès, de réaliser « par ces choses les miracles d’une seule chose ». Danaé vient, en effet, du dorien D©n, et de ¥h, souffle, esprit. Les philosophes enseignent que leur matière première est une parcelle du chaos originel, et c’est bien ce qu’affirme le nom grec d’Acrisius, roi d’Argos et père de Danaé, ¢kris…a signifie confusion, désordre ; ¢rgÒj veut dire brut, inculte, inachevé.

[Fabre du Bosquet, Concordance, Le Mercure Dauphinois, 2002, p. 18-19]

4 –Le premier embarras qu’éprouvent ceux qui commencent à étudier la Science de la Nature, est celui de trouver la vraie matière ; la seconde difficulté consiste dans les manipulations qui y conviennent ; et la troisième est celle de trouver le feu hermétique ; c’est pour cela qu’Hercule (qui désigne l’artiste) va consulter les Nymphes de Jupiter qui le renvoient à Nérée, le plus ancien des dieux suivant Orphée, fils de la Terre et de l’Eau ou de l’Océan et de Thétis. Son nom signifie humide. Homère dans son Iliade, Liv. 18 vers 36, l’appelle le Vieillard ; il est la première matière des sages qu’ils disent si commune et si méprisée. Hercule fut donc chercher Nérée, mais il eut d’autant plus de peine à le trouver, et surtout à le distinguer, qu’à chaque instant, celui-ci prenait des formes nouvelles, parce que cette matière étant susceptible de toutes les formes n’en a aucune de déterminée ; elle devient huile dans la noix et dans l’olive, vin dans le raisin, amère dans l’absinthe, douce dans le sucre, meurtrière dans la ciguë, bienfaisante dans la sauge, et cætera. Cependant Hercule le chercha avec tant d’opiniâtreté qu’il le trouva enfin couvert de haillons qui le rendent vil aux yeux du vulgaire ; c’est-à-dire qu’il le trouva sous cette forme, qui n’en est point une, en quelque manière et qui ne présente rien de gracieux, ni de spécifié, telle qu’est la première matière de l’œuvre.

Il est donc nécessaire d’avoir recours à Nérée ou au cahos, mais ce n’est pas assez de connaître et d’avoir en sa possession la première matière vraie et prochaine de l’œuvre ; Nérée, à qui Hercule demandait quelque chose de plus, l’envoya à Prométhée, qui avait eu le secret de voler le feu de Ciel.

[Dorn, Gérard, L’artifice chymistique, Beya, 2015, p.  137]

5 – On appelle matière toute la région élémentaire. Bien qu’elle se divise en quatre parties (que nous appelons éléments), en feu, air, eau et terre, elle en a deux principaux : le feu et l’eau.

[Pernety, Les Fables Égyptiennes et grecques, Archè, 2004, tome 1, p. 136]

6 – Les anciens philosophes cachaient le vrai nom de la matière du grand œuvre avec autant de soins que les modernes. Ils n’en parlaient que par allégories, et par symboles. Les Égyptiens la représentaient dans leurs hiéroglyphes sous la forme d’un bœuf, qui était en même temps le symbole d’Osiris et d’Isis, qu’on supposait avoir été frère et sœur, l’époux et l’épouse, l’un et l’autre petits-fils du ciel et de la terre. D’autres lui ont donné le nom de Vénus. Ils l’ont aussi appelé Androgyne, Andromède, femme de Saturne, fille du Dieu Neptune, Latone, Maja, Sémélé, Leda, Cérès, et Homère l’a honorée plus d’une fois du titre de mère des Dieux. Elle était aussi connue sous les noms de Rhée ¢pÕ toà ·e‹n, terre coulante, fusible, et enfin d’une infinité d’autres noms de femmes, suivant les différentes circonstances où elle se trouve dans les diverses et successives opérations de l’œuvre. 

[Vaughan, T., Œuvres complètes, La Table d’émeraude, 1999, p. 381]

7 – La matière, comme j’y ai précédemment fait allusion, est la maison de la lumière. C’est là qu’elle réside, qu’elle se construit son logis, et qu’à dire vrai, elle prend ses quartiers à la vue du monde entier. Quand d’abord elle y entre, c’est une pièce transparente, glorieuse, un château de cristal, et elle y vit en familier des diamants. Elle a ensuite la liberté de regarder par les fenêtres. Son amour est tout dans sa vue, j’entends dans cette Vénus liquide qui l’a séduit, mais cela ne continue pas très longtemps. Elle s’active, comme tous les amants, elle besogne pour atteindre une union plus intime, elle s’insinue et se véhicule dans la substance même de son amour, de sorte que sa chaleur et son action stimulent ses essences humides, au moyen desquelles elle devient totalement prisonnière. Car finalement, la terre la recouvre hors de l’eau, si bien qu’elle est complètement enfermée dans les ténèbres : c’est le secret de Dieu éternel.

[Douzetemps, Les Mystères de la croix de Jésus-Christ et de ses membres, Archè, 1975, p. 19]

8 – Ce néant de nous-même et de tout ce qui n’est point Dieu, est la véritable matière, dont il veut faire et fait tout ce qu’il lui plaît ; qu’il rompt et  casse, fait et défait pour réparer et renouveler, pour rétablir et parfaire l’ouvrage de ses mains, auquel la créature n’a point d’autre part que celle d’un instrument entre les mains de l’ouvrier. 

[Hermès Trismégiste., Corpus Hermeticum. Les Belles Lettres, 1972, vol. II, p. 314]

9 – Dès lors la matière elle aussi, bien qu’elle ne soit pas engendrée, contient cependant en elle-même le principe de toute génération puisqu’elle offre à toutes choses un sein inépuisablement fécond propre à leur conception. Voici donc en quoi se résume toute la qualité de la matière : elle est capable d’engendrer, bien qu’elle soit elle-même inengendrée. Or, s’il est de la nature de la matière d’être capable d’enfanter, il en résulte que cette même matière est tout aussi capable d’enfanter le mal.

Voir aussi : Mars 1, Putréfaction 2, Saturne 3, Serpent 3, Forme 2, Forme 3, Silène 2, Nérée 1, Miroir 4, Lumière 11, Essence 1, Ciel 7, Souffle 2

Achat, Vente, Expertise de livres rares, anciens, épuisés, d'occasion et neufs spécialisés. La Librairie Arca s'inscrit dans la lignée des librairies traditionnelles.
Les visites à la librairie se font uniquement sur rendez-vous, qui seront pris de préférence par e-mail en utilisant ce formulaire ou par telephone au +32 (0)479474542
Nous cherchons en permanence pour achat des livres rares en lot ou à la pièce. N’hésitez pas à nous contacter pour une expertise gratuite.

Site Web Suivi par Le docteur web