ARCA Librairie
Antoine de Lophem
B-1390 Grez-Doiceau Belgique
Tél. : 0032 (0)479 47 45 42
info@arca-librairie.com
www.arca-librairie.com

COMMENT RECONNAÎTRE UN VRAI MAÎTRE

Plus d'informations
#1682

Ouais ! varadaque.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2410

Bonjour ô forumeurs d'Arca,
Je tente une entrée, une envie de lire de quoi picorer pour trouver mon grain...
Je ne suis pas capable de toutes les citations que vous produisez à tour de clavier, mais parfois, une lueur vient me dire d'aller répondre quand même. Pour un éclairage que je n'ai pas vu écrit ici.
Ainsi, j'ose :

Gourou = qui a du poids ? Même filière que "Gravis" ?
Or, gravide = en grossesse, donc en capacité de produire.
La Parole est lourde, pleine, et produit son fruit en nous-même. Le germe (bar en hébreu) = fils aussi. Enfanter Dieu en son âme, comme dit Maître Eckhart.

Et le maître à reconnaître, recon-naître ? N'est-ce aps la rencontre de la Parole, masculine qui pénêtre, et porte fruit, à condition de trouver en nosu son chemin. Comment le voit-elle ? Par l'intuition : cette lueur (divine) en nos ténêbres.

D'où ?
C'est par le (bon) fruit que sera reconnue la parole qu'on entend, qu'on accepte de goûter, de vérifier, de recevoir.
Cela rejoint aussi le "Chercher ce qui est déjà trouvé" à condition d'aller explorer ses cavernes et leurs ré-serves. Son étymologie est-elle re-servir, C'est là, même si je ne le savais pas, et je vois maintenant que je peux m'en servir.

Quelques fils qui s'accrochent, et peut-être viennent broder dans votre tissu de réflexions sur le maître à trouver. Pour que le Maître intérieur puisse se faire vérifier, valider, et venir saluer le maître extérieur qu'on a rencontré. Ou pas, si justement c'est son absence de solidité qui révèle la richesse déjà en nous...

Sans préjuger de la durée de ma participation, j'ai lancé ce petit ballon pour jouer dans votre cour.
En vous saluant bien,
Dame Puce

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Le Fou du Roi, Lucie Yolle, Trémolo, Pantout, Ora Clavis

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2413

Re-Salut à toi Ô Dame Puce et merci pour ton J'OSE ! Tu as fort bien fait ! Pas de Géhenne entre nous surtout ! :-)

Gravide ! Eh bien, c'est la première fois que j'entends ce mot de ma vie je pense... merci ! Je n'ai pas dû lire le dictionnaire jusque là (arf).

Savez-vous que vous trouverez un dictionnaire étymologique (le Grand Thuysbaert) et un glossaire sur le site ? Les citations que nous balançons à tout va viennent souvent de là... on triche un peu ! N'hésitez pas à vous servir !


Le poids ! Oui c'est très intéressant... cela me fait penser à Saint Christophe qui traversant la rivière se rendait compte que le Christ qu'il portait devenait de plus en plus lourd !
Cela pourrait se comprendre aussi dans dans le symbole de la Vierge gravide (ça se dit comme ça ??) du Christ, a reçu la Parole (qui est le corps le plus subtil (donc léger)) de l Ange Gabriel et qui frappa son tympan. Elle devint dès lors Immaculée Conception... le Christ alors devait prendre de plus en plus de poids en elle, et elle, devient de plus en plus transparente jusqu'à la naissance du Christ au monde, alors visible de tous.

Il faut donc bien enfanter Dieu ! Nous devrions tous aspirer à devenir cette Vierge si j'ai bien compris, ou en tout cas à la rencontrer (et de la reconnaître) afin de connaître le Christ (comme vous parliez de reconnaître = cum nasci = naître avec).

Le reste n'est pas vraiment de notre ressort semblerait-il !

Voilà, je crache un peu ce qui me vient à la mémoire de ce que j'ai lu ou entendu ailleurs... mais corrigez-moi si je me trompe surtout ! Je suis là pour ça aussi !

Merci encore Dame Puce... Le sujet du poids pourrait faire couler beaucoup d'encre ! C'est très intéressant

Dernière édition: par arca.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Trémolo, Pantout, Ora Clavis

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2429

J'ai regardé avec attention vos différents échanges, et de nombreuses fois j'ai vu la réponse à la question dans vos messages. Un adage dit : "Quand l'élève est prêt le maître apparaît" car en vérité le maître ne vient que quand nous sommes prêt à le recevoir. Les mots " apparaît" et "recevoir" signifie bien quelque chose qui viendra en nous au bon moment. En tant qu'humain nous cherchons toujours à l'extérieur , ou dans les êtres qui nous entourent une réponse à nos questionnements , pensant trouver après moultes recherches le maître rêvé. En cherchant de cette façon, on trouve surtout des enseignants, des érudits mais aussi des charlatans , des trompeurs voir des adversaires capables de mimer les traditionnels signes pour vous faire croire qu'ils sont des êtres réalisés.Ne chercher pas non plus dans ceux qui vendent des stages ou tout autres formations ayant pour but la réussite de l'adepta ou du grand oeuvre, car ces personnes ayant parfois un grand savoir sont très éloignés du grand principe qui doit animer l'âme de tous chercheurs sincère, c'est à dire de "Dieu" la dénomination de celui-ci pouvant être remplacé selon notre culture. Cherchons en nous, laissons le véritable maître se faire chair dans notre chair, protégeons notre citadelle et abreuvons de notre source ce nouvel enfant qui vient de naître. Car quand votre coeur sera emplit du feu sacrée vous n'aurez plus de doute sur la rencontre de celui qui deviendrai votre maître , a la fois lui et vous-même !

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Le Fou du Roi, Lucie Yolle, Cybele Encemiroir, Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2430

Cher Ora Clavis,
Heureux de vous trouver parmi nous et merci pour votre réponse que je rejoins tout à fait ! Il faut certainement que le mystère de notre régénération se passe en nous !
J'ai néanmoins eu souvent aussi la drôle d'impression qu'extérieurement, certaines rencontres, événements, lectures, etc. arrivaient (arrivent) magiquement au moment le plus propice ! Vraiment comme si c'était provoqué intentionnellement pour m'aider dans ma quête. Parfois sans rien demander, souvent suite à des prières. Dans quelle mesure l'extérieur agit-il, reflète-t-il, répond-il à l'intérieur ! La question mérite d'être posée. D'ailleurs on dit souvent que le hasard n'existe plus pour le croyant !?

Mystérieux tout cela... mais bien entendu, toujours en gardant à l'esprit qu'il s'agit bien de notre Osiris qui donne qqs coups de pieds, voulant se réveiller en nous et se redresser complètement.

Merci pour votre intervention !

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Le Fou du Roi, Ora Clavis

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2431

Cher Ora clavis,
Merci de nous éclairer sur ce sujet.
Il est certain que la chose est ambiguë. La tradition hermétique et sa filiation ne s'accomplissent certainement pas sans une transmission de maître à disciple. Voilà pourquoi tant de gens se croient maîtres sans avoir eu ce contact nécessaire et veulent voir cette transmission comme un long processus intérieur uniquement, ce qui leur permet de s'imaginer être sur la voie alors qu'ils n'y sont pas.
Cattiaux, dans le Message Retrouvé (VIII, 45') dit ceci :
"Bénis soient les maîtres qui nous mènent jusqu'à la racine secrète du feu. Leur mémoire se perpétuera dans les cœurs reconnaissants."

Mais il dit aussi (XIII, 30) :
"Si nous ne rencontrons pas le maître, devenons le maître en libérant notre Dieu au-dedans et au-dehors de nous-mêmes."

EH, parle dans Le Fil de Pénélope de "notre maître Louis Cattiaux" mais il cite aussi, dans le tome II, Nicolas Valois qui dit (je cite approximativement de mémoire) :"C'est de toi-même, ami lecteur que viendra la compréhension de nos livres, pourvu que tu sois en grâce".
Je crois que cette grâce découle de quelqu'un ...
Cordialement

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Le Fou du Roi, Ora Clavis

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Janna
  • Portrait de Janna
#2454

Bonjour à tous, merci pour tous vos échanges si prolifiques! Pertinence, érudition, intuition, au service de la sagesse.. Merci!
Je me permets d'ajouter un tout petit élément (à ma mesure), que je pioche parmi les premiers versets du grand poème de Dante Alighieri: Lorsqu'il rencontre Virgile, il lui dit "Tu es mon maître et mon père, à toi seul je dois le beau style qui m'a honoré."
..Je décèle ici d'abord de l'admiration, de l'amitié, et de l'amour filial. Comme reconnaître un proche suite à une longue séparation, l'identification d'un "parent" parmi la foule, même si son visage nous était alors inconnu.
Dante ressent aussi de la gratitude envers un artisan de l'Art qui l'a fait vibrer, et l'a donc élevé vers la Lumière, et dont les Muses inspiratrices lui seraient communes.
Reconnaître un vrai Maître passerait donc avant tout par le cœur, l'affection et la gratitude ressentie envers un proche, car ayant tous une sensibilité sur "fréquences" différentes (de par nos incarnations présentes notamment), et parmi peut-être plusieurs rencontres avec ceux qui nous apparaissent (dans un premier temps intellectuellement) de potentiels véritables "enseignants du Seigneur", je crois qu'il est primordial de pouvoir capter et émettre sur les mêmes fréquences..
Ressentir de l'estime, voire de l'admiration, sont autant de signes.. Nous nous reconnaîtrons alors par un plaisir de se retrouver, d'être ensemble, et de partager la Quête, autant que de petits plaisirs simples.. S'aimer est toujours à la base de tout, l'Amour étant LE moteur de l'énergie créatrice - j'admets que cela paraît être un poncif tant le mot fût galvaudé.
...A condition bien-sûr de ne pas confondre tout ça avec des attirances purement affectives de notre bas-monde.. Mais peut-être est-ce là justement la difficulté du discernement? Dans ce cas le retour sur soi permet de capter nos nécessaires intuitions, et le recours à la prière et à l''absolue confiance en l'Absolu permettra de lever tout doute.
Ce Maître, tout illustre inconnu soit-il, doit donc être ressenti tel un ami, un proche, ou un parent, que l'on aime et que l'on estime, dont nous partageons les modes de "fréquence", comme Dante et Virgile s'attirent et s'identifient d'abord grâce au Muses qui les animent..
Certains d'entre vous ont exploré cette approche différemment et j'espère ne pas trop répéter ce que vous avez pu écrire, mes propres "fréquences" et ma façon de m'exprimer apporteront peut-être une variante; et si vous pensez que je me trompe sévèrement, dites-le moi surtout :-) . Encore merci à tous pour tous vos partages - j'ai bien rigolé aussi ! ;-) Page 4...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2455

Chère Janna,
Je trouve que tout ce que vous venez d'écrire est bien juste. Je vous souhaite (à vous comme à moi) de rencontrer ce vrai maître qui nous enseignera tout ce que nous désirons savoir. Je suis sûr que la lecture des grands sages de l'Hermétisme, comme Dante par exemple, et l'amour de leur dire, les aimantera jusqu'à nous.
Dans ce monde où tant de gens sont perdus, je crois que l'amour du Message Retrouvé de Louis Catiiaux réunira bien des chercheurs.
Bon succès dans votre quête !

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Le Fou du Roi, Cybele Encemiroir, Trémolo, Janna

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Janna
  • Portrait de Janna
#2456

Merci beaucoup Pantout, oui c'est déjà Le Message Retrouvé qui m'a fait rejoindre ce forum si instructif. Merci, à vous aussi! Puissent se réunir enfin toutes les voies empruntées par l'Humanité.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2457

Amis chercheurs, bonjour !

Je tombe à l'instant même sur une anecdote rapportée par Rabelais au chapitre XVI du Tiers Livre (ouvrage magistral s'il en est !) qui me paraît merveilleusement répondre à la question de savoir comment reconnaître un maître. Voici le passage :

"Vous soubvieigne que Alexandre le grand : ayant obtenu victoire du roy Darie en Arbelles, præsens les Satrapes quelque foys refusa audience à un compaignon, puys en vain mille & mille foys s’en repentit. Il estoit en Perse victorieux, mais tant esloigné de Macedonie son royaulme hereditaire, que grandement se contristoit, par non povoir moyen aulcun inventer d’en sçavoir nouvelles : tant à cause de l’enorme distance des lieux, que de l’interposition des grands fleuves, empeschement des desers, & obiection des montaignes. En cestuy estrif & soigneux pensement, qui n’estoit petit, (Car on eust peu son pays & royaulme occuper, & là installer Roy nouveau & nouvelle colonie long temps davant que il en eust advertissement pour y obvier) davant luy se presenta un home de Sidoine, marchant perit, & de bon sens, mais au reste assez pauvre & de peu d’apparence, luy denonceant & affermant avoir chemin & moyen inventé, par lequel son pays pourroit de ses victoires Indianes, puy de l’estat de Macedonie & Ægypte estre en moins de cinq iours asçavanté. Il estima la promesse tant abhorrente & impossible, qu’oncques l’aureille prester ne luy voulut, ne donner audience. Que luy eust cousté ouyr & entendre ce que l’homme avoit inventé. Quelle nuisance, quel dommaige eust il encouru pour sçavoir quel estoit le moyen, quel estoit le chemin, que l’homme luy vouloit demonstrer ? Nature me semble non sans cause nous avoir formé aureilles ouvertes, n’y appousant porte ne clousture aulcune, comme a faict es œilz, langue, & aultres issues du corps. La cause ie cuide estre, affin que tousiours toutes nuyctz, continuellement, puissions ouyr : & par ouye perpetuellement aprendre : car c’est le sens sus tous aultres plus apte es disciplines. Et peut estre : que celluy home estoit ange, c’est à dire : messagier de Dieu envoyé, comme feut Raphael à Thobie. Trop soubdain le contemna trop long temps après s’en repentit."

Conclusion : Celui qui cherche un maître doit avoir les oreilles aussi longues que celles du roi Midas, et s'être dépouillé de tout jugement préconçu - "de toute affection", dirait maître François. Et la chose et plus facile à dire qu'à faire !

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Le Fou du Roi, Lucie Yolle, Trémolo, Pantout, Janna

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2474

Merci Kephas pour cette très pertinente réponse. Le Message Retrouvé parle, hélas, de ceux qui se sont mis des boules dans les oreilles :
XXV, 34 Ouvrirons-nous l'ouïe à ceux qui se sont enfoncé des boules dans les oreilles ?34' Nous parlons des croyants qui s'accrochent à la lettre et qui oublient l'esprit.

Il y a dans le M+R une quantité de versets qui parlent de voir et d'entendre. Cela mériterait une belle étude qui ne serait pas sans fruit.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Le Fou du Roi, Trémolo, Kephas, Janna, Editio Princeps

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2546

Pour qui voudrait savoir comment reconnaître un alchimiste, voici les critères qu'en donne Albert le Grand dans son Alkimia :

1. l'alchimiste sera discret et silencieux ;
2. il ne révélera à personne le résultat de ses opérations ;
3. il habitera loin des hommes une maison particulière, dans laquelle il y aura deux ou trois pièces exclusivement destinées à ses recherches ;
4. il choisira les heures et le temps de son travail ;
5. il sera patient, assidu, persévérant ;
6. il exécutera d'après les règles de l'art les opérations nécessaires ;
7. il ne se servira que de récipients en verre ou en poterie vernissée ;
8. il sera assez riche pour faire en toute indépendance les dépenses qu'exigent ses recherches ;
9. il évitera d'avoir des rapports avec les princes et les seigneurs.

J'espère que cela vous éclairera.
Moi, en tout cas, ça me donne des soupçons (à défaut de frissons…).

Dernière édition: par Editio Princeps.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Le Fou du Roi, Cybele Encemiroir

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2547

Editio Princeps écrit: Moi, en tout cas, ça me donne des soupçons…

Si cela donne des soupçons, l'alchimiste aura encore plus de motifs pour se montrer discret et silencieux...

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Le Fou du Roi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.174 secondes
Achat, Vente, Expertise de livres rares, anciens, épuisés, d'occasion et neufs spécialisés. La Librairie Arca s'inscrit dans la lignée des librairies traditionnelles.
Les visites à la librairie se font uniquement sur rendez-vous, qui seront pris de préférence par e-mail en utilisant ce formulaire ou par telephone au +32 (0)479474542
Nous cherchons en permanence pour achat des livres rares en lot ou à la pièce. N’hésitez pas à nous contacter pour une expertise gratuite.

Site Web Suivi par Le docteur web