ARCA Librairie
Antoine de Lophem
B-1390 Grez-Doiceau Belgique
Tél. : 0032 (0)479 47 45 42
info@arca-librairie.com
www.arca-librairie.com

Commentaires hermétiques des Évangiles

Plus d'informations
#2545

artemisia écrit: Fascinant. Merci pour votre réponse.

Le mercure coagule grâce au sel. Le sel permet d'épaissir le mercure, de le cristalliser. Alors que le sel dissout le soufre.
J'avais lu que le sel était une énergie de la matière, de la Terre - ça correspondrait au sel de la terre ?


Voilà peut-être qqs pistes glanées dans le glossaire à ce propos et qui pourront peut-être aider un peu :

[Pernety, Les Fables Égyptiennes et grecques, Archè, 2004, tome 1, p. 131-132]

6 – Les sels sont donc les clefs de l’Art et de la Nature ; sans leur connaissance il est impossible de l’imiter dans ses opérations. Il faut savoir leur sympathie et leur antipathie avec les métaux et eux-mêmes. Il n’y a proprement qu’un sel de nature, mais il se divise en trois sortes pour former les principes des corps. Ces trois sont le nitre, le tartre et le vitriol ; tous les autres en sont composés. Le nitre est fait du premier sel par atténuation, subtilisation, et purgation des terrestréités crues et froides qui s’y trouvent mélangées. Le Soleil le cuit, le digère en toutes se parties, y fait l’union des éléments, et l’imprègne des vertus séminales, qu’il porte ensuite avec la pluie dans la terre qui est la matrice commune. Le sel de tartre est ce même nitre plus cuit, plus digéré par la chaleur de la matrice où il avait été déposé, parce que cette matrice sert de fourneau à la Nature. Ainsi du nitre et du tartre se forment les végétaux. Ce sel se trouve partout où le nitre a été déposé, mais particulièrement sur la superficie de la terre, où la rosée et la pluie le fournissent abondamment. Le vitriol est le même sel nitre, qui ayant passé par la nature du tartre, devient sel minéral par une cuisson plus longue, et dans des fourneaux plus ardents. Il se trouve en abondance dans les entrailles, les concavités et les porosités de la terre, où il se réunit avec une humeur visqueuse qui le rend métallique.

[Vaughan, T., Œuvres complètes, La Table d’émeraude, 1999, p. 432]

7 – J’affirme donc que le sel est le véritable grain, la semence non seulement de ce monde, mais du monde à venir, et c’est le mystère que Dieu a réalisé. C’est une eau vivante, dans laquelle réside un feu divin, et ce feu lie les parties de celle-ci à lui-même, il les coagule et arrête leur flux. Ce sel est l’eau qui ne mouille pas les mains. Ce feu est la vie, et par conséquent, il contrecarre la mort. Qui plus est, il préserve tellement de la mort, que le corps grossier du sel même empêche la corruption d’où qu’elle vienne. Si quelqu’un connaît pleinement le pouvoir de ce feu, qu’il le déloge sagement et efficacement. Qu’il détruise l’habitation de celui-ci, et il verra alors quelle voie cet artiste prendra pour réparer sa propre maison.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: artemisia

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.198 secondes
Achat, Vente, Expertise de livres rares, anciens, épuisés, d'occasion et neufs spécialisés. La Librairie Arca s'inscrit dans la lignée des librairies traditionnelles.
Les visites à la librairie se font uniquement sur rendez-vous, qui seront pris de préférence par e-mail en utilisant ce formulaire ou par telephone au +32 (0)479474542
Nous cherchons en permanence pour achat des livres rares en lot ou à la pièce. N’hésitez pas à nous contacter pour une expertise gratuite.

Site Web Suivi par Le docteur web