ARCA Librairie
Antoine de Lophem
B-1390 Grez-Doiceau Belgique
Tél. : 0032 (0)479 47 45 42
info@arca-librairie.com
www.arca-librairie.com

Commentaires hermétiques des Évangiles

Plus d'informations
#1064

Oui, Herr Trippa, c'est à creuser. Jésus dit que les fils de l'homme sont des enfants de la luimière qui marchent dans la lumière. Marcher dans (ou sur) le chemin, serait donc marcher dans le Christ qui est le chemin.
Je dis ça, je dis rien ...

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1067

Ce Christ en chemin serait-il le même que Jacob, dont le nom signifie "la trace"?
Est-ce la même chose que suivre le chemin du Christ et la trace de Jacob?

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Le Fou du Roi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1072

Je crois que oui, mais seul un sage pourrait le confirmer.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Le Fou du Roi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1981

L'extrait suivant vient du Livre d'Artéphius (cité dans J. Mangin de Richebourg, Bibliothèque des philosophes chimiques, Beya, Grez-Doiceau, 2003, t. I, pp. 367 et 368).

L'auteur y combine et commente deux passages évangéliques, le premier tiré de Jean 3, 4 (« Comment l'homme peut-il naître étant vieux ? Peut-il une seconde fois entrer dans le ventre de sa mère et naître ? »), le deuxième de Jean 12, 24 (« Si le grain de blé tombé en terre ne meurt, il demeure seul, mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit ») :

« Cette fontaine les attire à elle et le roi et la reine demeurent trois jours, c'est-à-dire trois mois, à se baigner dans cette fontaine et elle les rajeunit et les rend beaux. Et parce que le soleil et la lune ont pris leur origine de cette eau qui est leur mère, il faut nécessairement qu'ils rentrent une seconde fois dans le ventre de leur mère, afin qu'ils renaissent et qu'ils deviennent plus vigoureux, plus nobles et plus forts qu'ils n'étaient. Et partant, s'ils ne meurent et s'ils ne sont changés en eau, ils demeureront tous seuls et ne rapporteront jamais de fruit. Mais, s'ils meurent et qu'ils soient dissous dans notre eau, ils rapporteront du fruit au centuple. »

Dernière édition: par Athanase Lynxe.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Le Fou du Roi, Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2021

La parabole des dix vierges est suffisamment connue. Pour les détails, voir Matthieu, 25, 1 à 13.

Il faudrait ouvrir une autre rubrique pour traiter des valeurs démocratiques bafouées dans ce récit...

En attendant, nous proposons l'interprétation alchimique laissée par E. Gobineau de Montluisant. Elle est longue mais en vaut la peine.

Rappelons que l'auteur commente les figures du portail de Notre-Dame de Paris :

« Proche de la porte à droite, il y a d'un côté cinq vierges sages qui tendent leur calice ou coupe vers le ciel et reçoivent ce qui leur est versé d'en haut par une main qui sort d'une nuée. Et au-dessous s'y voient et s'y remarquent les vraies opérations alchimiques et philosophiques.

Ces cinq vierges représentent les vrais philosophes hermétiques, amis de la nature et qui, ayant connaissance de l'unique matière dont elle se sert pour travailler dans la magnésie des trois règnes, animal, minéral, végétal, reçoivent du ciel cette même et unique matière dans des vases convenables ; et suivant les opérations de la même nature, ils travaillent physiquement et, après avoir fait le mercure ou dissolvant catholique ou le sel de nature qui contient son soufre, les unissent au poids requis, les cuisent en l'athanor et finalement en font l'élixir arabique.

De l'autre côté dudit portail gauche, on voit cinq autres vierges, mais folles, en ce qu'elles tiennent leur coupe renversée contre terre. Ainsi, elles ne peuvent ni ne veulent y recevoir la lunaire que la nature leur présente et qui est si copieuse qu'après avoir largement satisfait à tout l'univers, il y en a encore plus de reste que d'employé. Et cela se fait en tout et se distribue en tous temps et incessamment, parce qu'ainsi l'a ordonné, l'a voulu et le veut le Très-Haut, auquel gloire immortelle, ineffable soit rendue sur la terre et aux cieux.

Par les vierges folles, la coupe renversée sont représentées une infinité, et presque innombrables, d'opérations fausses des sophistes, des chimistes, des ignorants et désespérés, ainsi que des impitoyables souffleurs et charlatans.

Ces cinq vierges folles signifient ces faux philosophes qui ne demandent que hercelets [= actions fâcheuses] sophistiques, comme rubifications, déalbations, cohobations, amalgamations, etc., qui méprisent la lecture des bons auteurs et qui, par cette raison, ne peuvent avoir connaissance de la vraie matière, quoiqu'il est vrai de dire qu'ils la portent toujours avec eux, jusque dans leur sein, sur eux, alentour d'eux, sous leurs pieds et qu'ils la respirent continuellement. Mais leur orgueil trop présomptueux leur fait en mépriser la méditation et la recherche, s'imaginant stupidement, dans leurs grossières sophistications et leurs faux préjugés, la trouver sans la connaissance de la belle et pure nature interprète des mystères divins. »

(J. M. de Richebourg, Bibliothèque des philosophes chimiques, Beya, Grez-Doiceau, 2003, t. II, pp. 529 et 530)

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Lucie Yolle

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2024

(Si quelqu'un se sent capable d'ajouter des images des vierges sages et folles... Je n'y parviens pas ! Celles qui illustrent la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg feront l'affaire aussi.)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2043

Voici d'abord, les Vierges Sages, ensuite les Vierges folles de la Cathédrale de Paris.

Dernière édition: par Herr Tripa.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2044

Merci, Lucie Yolle. Hélas ! je trouve qu'on ne les distingue pas bien. J'avais découvert de belles et grandes photos des dix vierges ornant la cathédrale de Strasbourg, mais je ne parviens pas à les publier ici, leur taille étant apparemment trop importante pour le forum.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2048

Voici les Vierges folles et les Vierges sages de:

1. et 2. La Cathédrale de Strasbourg
3. et 4. La Cathédrale de Erfurt (Allemagne)
5. la Cathédrale Notre-Dame de Paris

Dernière édition: par Herr Tripa.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2050

Je n'arrive pas à mettre tous les images en une fois, donc voici les deux suivantes, de la Cathédrale d'Erfurt, ainsi que la dernière, de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.
J'espère qu'on verra mieux!

Dernière édition: par Herr Tripa.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Athanase Lynxe

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2054

On lit dans Luc, 15, 8 :

« Quelle femme, si elle a dix drachmes et qu'elle perde une drachme, n'allume la lampe, ne balaye la maison et ne cherche avec soin jusqu'à ce qu'elle la retrouve ? »

Basile Valentin commente brièvement cette parabole :

« Cherche avec la lumière de la sagesse la drachme perdue et éclaire autant qu'il sera nécessaire ».

(Bibliothèque des philosophes chimiques, Beya, t. II, p. 39)

Il ne s'agit donc pas de n'importe quelle lampe, on s'en serait douté...

Dernière édition: par Athanase Lynxe.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2057

Jean 10, 1 et 2 : « En vérité, en vérité je vous le dis, celui qui n'entre pas par la porte dans l'enclos des brebis mais qui l'escalade ailleurs est un voleur et un larron. Celui qui entre par la porte est le berger des brebis. »

Ce berger est chez Cervantès le chevalier, c'est-à-dire le cabaliste, cf. Don Quichotte I, 13 (trad. J. Cassou) :

« Assurément, il ne s'est point vu d'histoire où il se soit trouvé chevalier errant sans amour ; et, posé le cas que quelqu'un n'en eût point, il ne serait pas tenu pour légitime chevalier, mais pour bâtard, qui serait entré en la forteresse de ladite chevalerie, non par la porte mais par-dessus les murailles, comme un brigand et un larron ».

Dernière édition: par Athanase Lynxe.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Lucie Yolle

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2066

Jean 3, 14 : « De même que Moïse a élevé le serpent dans le désert, ainsi le fils de l'homme doit être élevé ».

On lit dans le Livre d'Artéphius (cf. Bibliothèque des philosophes chimiques, Beya, t. I, p. 371):

« Sur la fin, continue et augmente ton feu, afin que tout ce qui est spirituel monte entièrement. Car tu dois savoir que tout ce qui est clair, pur et spirituel s'élève en haut dans l'air et ressemble à une fumée blanche et c'est ce qu'on appelle le lait de la vierge. Il faut donc, ainsi que l'a dit la Sibylle, que le fils de la vierge soit exalté et qu'après sa résurrection, sa quintessence blanche soit élevée vers le ciel et que ce qu'il y a de grossier et d'épais demeure en bas dans le fond du vaisseau et de l'eau. »

La mention de la Sibylle est probablement une allusion aux oracles sibyllins dont certains, d'inspiration chrétienne, font écho à l'enseignement des Évangiles.

Il est intéressant de noter que la formule “le fils de l'homme” est remplacée, chez Artéphius, par “le fils de la vierge”.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2067

Pour le massacre des Saints-Innocents, cf. Matthieu 2, 16 à 18.

En décrivant les images du livre d'Abraham Juif, Nicolas Flamel écrit ceci (cf. Bibliothèque des philosophes chimiques, Beya, t. I, p. 392) :

« À l'autre page du cinquième feuillet, il y avait un roi avec un grand coutelas, qui faisait tuer en sa présence, par des soldats, grande multitude de petits enfants, les mères desquels pleuraient aux pieds des impitoyables gendarmes, et ce sang était puis après ramassé par d'autres soldats et mis dans un grand vaisseau, dans lequel le soleil et la lune du ciel se venaient baigner ».

Ces mères qui pleurent (“Rachel qui pleure” dans le texte de l'Évangile), et le soleil et la lune se baignant dans le vaisseau, font penser au Message Retrouvé XXIX, 9 :

« La sainte Mère coulait en moi, et le sage Seigneur y nageait dans sa barque dorée ».

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Lucie Yolle

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2068

Le texte suivant ne se trouve certes pas tel quel dans les Évangiles ; il est dit lors de la messe par le prêtre élevant la patène et le calice :

« Par lui, avec lui et en lui, à toi, Dieu le Père tout-puissant, dans l’unité du Saint-Esprit, tout honneur et toute gloire, pour les siècles des siè­cles ».

On lit chez Flamel (cf. Bibliothèque des philosophes chimiques, Beya, t. I, p. 451) :

« C'est une substance et une essence, qui ne sont qu'une chose, chaud et sec, froid et humide, ce qui fait qu'on l'appelle petit monde, parce que de lui, en lui, avec lui et par lui sont tous les métaux. Et il est semblable à un arbre, duquel les rameaux, les feuilles, les fleurs et les fruits sont de lui, en lui, avec lui et par lui. »

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.265 secondes
Achat, Vente, Expertise de livres rares, anciens, épuisés, d'occasion et neufs spécialisés. La Librairie Arca s'inscrit dans la lignée des librairies traditionnelles.
Les visites à la librairie se font uniquement sur rendez-vous, qui seront pris de préférence par e-mail en utilisant ce formulaire ou par telephone au +32 (0)479474542
Nous cherchons en permanence pour achat des livres rares en lot ou à la pièce. N’hésitez pas à nous contacter pour une expertise gratuite.

Site Web Suivi par Le docteur web