ARCA Librairie
Antoine de Lophem
B-1390 Grez-Doiceau Belgique
Tél. : 0032 (0)479 47 45 42
info@arca-librairie.com
www.arca-librairie.com

Éternité / immortalité -> Vie / Mort -

Plus d'informations
#92

Je ne saisis pas bien la différence entre éternité et immortalité ! Y a t-il une différence ?
Que se passe-t-il après la mort ? Si nous sommes croyants, nous devenons immortels ou éternels ?

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Pantout
  • Portrait de Pantout
#109

Je crois que seul Dieu est éternel, sans commencement ni fin. Mais Adam a été créé immortel. On pourrait comparer cela à une lampe à huile. Si on la recharge tous les jours, elle sera immortelle. Mais Adam, ayant perdu la source de l'huile, est parti avec une certaine quantité, qu'il consume peu à peu. Quand la lampe est vide, il meurt, alors qu'au paradis, on communie continuellement pour se recharger, et on reste ainsi immortel.

La plupart des gens ont oublié cela et ils croient la mort irrémédiable.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#110

Bonjour,

Merci Pantout... je trouve ceci sur le net quant à la durée de vie des Patriarches... cela n'a pas l'air de s'arranger avec le temps. L'huile devient dernée rare quand on s'éloigne du "début" !?

Ces nombres pourraient-ils signifier autre chose ?
969 ans: Mathusalem (mort l'année du déluge)
962 ans: Yéred
950 ans: Noé
930 ans: Adam
912 ans: Seth
910 ans: Qénan
905 ans: Enoch
895 ans: Mahalalel
777 ans: Lamech
602 ans: Sem
464 ans: Eber
438 ans: Arpakchad
433 ans: Chèlah
365 ans: Hénoch (avec l'excuse qu'il fut enlevé par Dieu)
239 ans: Pèleg
239 ans: Réou
230 ans: Séroug
205 ans: Térah
180 ans: Isaac
175 ans: Abram
148 ans: Nahor
147 ans: Jacob

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Cybele Encemiroir

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#115

Impressionnant! Mais je suppose qu'il s'agit effectivement d'un sens caché.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Pantout
  • Portrait de Pantout
#116

Oui, bien sûr, mais on sait maintenant, grâce à l'analyse des couches profondes des glaces du pôle sud, que l'oxygène était beaucoup plus fort jadis. Il est bien possible que l'âge des patriarches ait réellement et historiquement été raccourci au fur et à mesure qu'on s'est éloigné de la source de la vie. Bien sûr, la science moderne dira que maintenant on vit plus vieux que jadis, puisqu'on va toujours de plus en plus loin. Mais de plus en plus loin de quoi? D'Homère? du Tao Te King, ou d'un certain pithécanthrope avec lequel je ne me sens pas plus d'affinité qu'avec les hard-rockeurs actuels... ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#120

Merci Pantout pour votre réponse. Si je vous suis bien, du temps de Mathusalem, il devait y avoir un oxygène vraiment très pur et très fort puisqu'il aurait vécu 969 ans. Même pour le plus âgé de nos jours, il n'y a pas de comparaison possible.
Par quel phénomène nous sommes-nous éloigné à ce point de la source de la vie?

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Apolline, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Pantout
  • Portrait de Pantout
#121

Je crois que c'est dû au péché originel. Il faut attendre , comme dit Virgile, qu' "une nouvelle génération descende du ciel supérieur" pour que tout reprenne vie L'invasion actuelle des impies (et quand je dis cela je ne parle pas de l'immigration, mais de l'idéologie barbare qui nous gouverne !) n'est qu'un des signes de cette disparition de l'esprit. Or tout le monde sait que quand l'esprit s'en va, le corps se meurt. On doit noter, non (comme on le dit souvent à tort) la matérialisation
(le matérialisme si souvent dénoncé), mais bien la virtualisation et la désincarnation de toutes les choses solides auxquelles se référaient encore il y a peu, nos parents. Je ne vois dans cette dissolution (des nations, des arts, de la religion, des études, des milieux sociaux , des techniques etc.) qu'une accélération d'un grand processus d'éloignement, d'une grande descente, peut-être nécessaire pour atteindre le fond...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#122

Nécessaire pour atteindre le fond, dites-vous, serait-ce "Atteindre le fond des choses et de nous-mêmes", comme il est dit dans le Message Retrouvé Livre XVI verset 39'?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#141

39' Prions le Seigneur pour qu'il nous permette d'atteindre le fond des choses et de nous-mêmes, afin de pouvoir accéder à sa grandeur divine et à son repos très saint.

Le fond, ce serait le sacrum ? Le fondement dont nous sommes séparés et qu'il faut réunir à ce qui est en Haut ?
Si je comprends bien, nous avons quelque chose en nous, en-bas, qui est "humble" qui est le fondement de notre incarnation et dont nous n'avons plus "conscience" ? On dit qu'il faut que quelque chose monte (terre haute, montagne) pour que de cette "terre" élevée, quelque chose puisse descendre ?

Il faut donc commencer par retrouver notre sacrum avant d'aller chercher en haut pour le purifier par la suite ? Ou bien faut-il aller chercher quelque chose en haut pour trouver ce qui est en-bas ?

Que de confusion, je babelutte, sorry !

Dernière édition: par Le Fou du Roi.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Cybele Encemiroir, Trémolo, Apolline

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#380

Lu dans "La table d'or" de Maïer aux éditions Beya :

On attribue à la longévité des patriarches antérieurs au Déluge la cause naturelle suivante : ils se sont toujours contentés d'un genre de vie simple, sans s'adonner à la luxure ou à la gourmandise, et sans excéder à une oisiveté excessive, pas plus qu'à un travail démesuré, à de s veilles ou à des occupations orientées vers d'immenses richesses, des vêtements précieux, des ambitions sociales ou politiques, des mets raffinés, etc. toutes ces choses étant pour eux sans valeur; encore bien moins vers les domaines et les biens qu'ils auraient à laisser en héritage à leurs fils, et dont l'ampleur ne leur permettrait même pas de s'en occuper d'avantage.

La principale cause naturelle fut la vertu répandue dans la semence humaine, sa vigueur et efficacité suprêmes, qui expliquent pourquoi des parents robustes et âgés engendraient des fils de même nature [...]

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Cybele Encemiroir, Trémolo, Apolline

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1200

IMMORTALITÉ + ÉTERNITÉ

[PYTHAGORE., Les vers d’or. Commentés par Hiéroclès (trad. M. Meunier), L’artisan du livre, 1925, p. 126, n°1]

1- C’est le dogme de l’immortalité qui sert de fondement, pour Hiéroclès comme pour Platon, à toutes les vertus. Mais l’immortalité de notre âme n’est pas uniquement celle dont elle jouira après sa mort, elle comprend encore celle que notre âme vécut avant de venir habiter un corps périssable. Ce sont ces deux immortalités qui constituent l’éternité de notre âme.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Apolline, Pantout, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1271

Dans une définition plutôt basée sur les philosophies d’orient, éternité serait vivre un temps éternelle, dans ce cas encore soumis au temps, et immortalité serait vivre en dehors du temps ; en dehors de la dualité.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Pantout, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1272

Cher Ophyusa,

Je vous remercie pour cette précision quant à cette notion dans la philosophie d'orient et vous souhaite la bienvenue parmi nous ! Il me semble que l'éternité serait plutôt une notion atemporelle justement... n'étant pas "née" elle ne mourra pas, notion qu'on attribuerait plutôt au divin, ou la partie divine en l'homme, son âme, alors que l'homme qui serait né (ou créé ?) pourrait, lui, atteindre à l'immortalité, en dehors de la dualité sans doute, et peut-être en dehors du temps dans une certaine mesure.

Bonne question ! Merci pour la réflexion !

A vous lire,
ARCA

Dernière édition: par arca.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Ophyusa, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1280

Bonjour,
Merci ARCA. Oui, on peut aussi changer les deux concepts. Ce qui me semble diffèrent c’est qu’en orient il y a la notion de libération comme de l’ordre plutôt du spirituel, le monde matériel étant vu comme illusion, dualité. En occident par contre il me semble qu’il s’agit d’arriver de son vivant à un corps de lumière mais qui a poids et mesure et qui peut vivre pour l’éternité.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Le Fou du Roi, Pantout, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1297

Bonjour Ophyusa,

Je vous rejoins également. Il faut effectivement se demander de quelle "matière" on parle... Il y a la matière crasse, bestiale et déchue que nous connaissons fort bien et celle qui nous devons incarner (ce que certains appellent le corps glorieux ou corps de lumière) qui est bien une matière, la plus dense qui soit et donc tout à fait sensible et expérimentable (les plaies du Christ que Thomas a touchées, prouvent que le Christ avait un corps et qu'il n'était pas pur esprit, merci à lui) !

Le son (comme la lumière) est une matière, le Verbe qu'on doit incarner donc aussi. Subtile, et que nous ne voyons que par effets, mais matière quand même... On voit d'ailleurs dans certains tableaux, la Vierge se faire enfanter par une parole professée par un ange, son qui frappe son tympan et qui donnera naissance au Christ (nous en avons parlé ailleurs il me semble).

C'est aussi l'amalgame que l'on fait parfois quand on pense à la tradition d'orient que l'on entend comme une quête vers la désincarnation (tout est illusoire), vers une mystique (dans l'appellation moderne du mot) désincarnée, rejet de tout ce qui existe comme illusoire et une sorte de vie en esprit dans un monde sans sens. Alors que, si j'ai bien compris, on parle plutôt de la quête d'une incarnation à outrance. Il faut retrouver les versets du Message Retrouvé qui parle des Saints et des sages, c'est extrêmement instructif. Si j'ai bien compris, les premiers ont réalisé la chose en esprit, alors que les seconds l'ont incarnée. Mais on ne devient pas sage sans avoir été saint. Ce livre regorge de ce genre de considérations... et d'ailleurs ça ferait un article magnifique (Quelqu'un ?)...

Si je n'ai pas trop mal compris, nous sommes mal incarnés. Adam fût créé hermaphrodite, et depuis la chute, Adam et Eve sont collés dos à dos et ne se voient plus... ils regardent dans un sens opposé, ils sont séparés en quelque sorte. Cela rejoint l'idée de "péché" qui signifie entre autres "mal viser" je crois... On voit souvent dans les textes alchimiques, Adam et Eve, ou le Roi et la Reine collés dos à dos en train de rôtir du feu de l'enfer sur une pique !

Il faut donc qu'ils soient séparés (on appelle cela la Tardemah dans la tradition juive), à l'aide de la grâce divine (Isis ou l'Esprit Saint chez nous) afin de les remettre face à face et de refaire le nouvel Adam, ou le corps glorieux, ou l'un de mille termes qui expriment la même chose différemment dans chaque tradition véritable. C'est alors la récréation... et après, on boit du vin et on chante...

A propos de la matière, nous avons quelques passages intéressants à ce propos dans le glossaire et le Grand Thuysbaert du site...

En espérant ne pas dire trop de bêtises...

ARCA

Dernière édition: par arca.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Herr Tripa, Thalie, Pantout, Yah El, Ophyusa

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.580 secondes
Achat, Vente, Expertise de livres rares, anciens, épuisés, d'occasion et neufs spécialisés. La Librairie Arca s'inscrit dans la lignée des librairies traditionnelles.
Les visites à la librairie se font uniquement sur rendez-vous, qui seront pris de préférence par e-mail en utilisant ce formulaire ou par telephone au +32 (0)479474542
Nous cherchons en permanence pour achat des livres rares en lot ou à la pièce. N’hésitez pas à nous contacter pour une expertise gratuite.

Site Web Suivi par Le docteur web