ARCA Librairie
Antoine de Lophem
B-1390 Grez-Doiceau Belgique
Tél. : 0032 (0)479 47 45 42
info@arca-librairie.com
www.arca-librairie.com

"Faire" ou "ne rien faire" ?

Plus d'informations
#790

Cher frères de la Quête,
Que la Bénédiction et la Grâce de Dieu soient sur vous !

Je me joins à Pantout pour remercier le Fou du Roi pour cette réponse d'une profonde sagesse...

Rassurez-vous, je suis loin d'être déçu, et je me rends bien que nous avons touché ici à des conceptions qui dépassent certainement la connaissance d'un simple aspirant comme moi.

Prions pour que l'un de nous déchire le voile qui nous sépare du Vrai, et puisse ensuite nous tendre la main pour nous tirer des marécages de nos illusions !

Que Dieu vous garde et qu'Il vous ancre fermement dans la Voie !

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Le Fou du Roi, Cybele Encemiroir, JeannotLapin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#799

Bonjour à tous,

Voici ma modeste contribution sur ce sujet passionnant.

Moïse a apporté la Loi, c’est par lui que les juifs héritèrent des commandements qui doivent leur permettre d’atteindre la Terre Sainte. Mais, s’attachant trop à la lettre, ils en oublièrent l’Esprit d’Amour (ou la Charité) auquel les dits commandements devaient ouvrir leur cœur. Hypocritement, ils se mirent à se juger les uns les autres. Mais en s’affairant à enlever la paille dans l’œil du voisin sans avoir enlever la poutre dans le leur, ils ne faisaient qu’enfoncer inexorablement l’une et l’autre.
Afin de remédier à cela, Le Père dans son infini bonté envoya son Fils Jésus-Christ pour berger. Puisque ses enfants n’entendent pas le sens de sa Parole, Il nous a donné celui qui l’incarne.
Lui ne juge pas, il pardonne !

9 Il dit encore cette parabole, à l'intention de certaines personnes qui étaient convaincues d'être justes et qui méprisaient les autres:
10 «Deux hommes montèrent au temple pour prier; l'un était un pharisien, l'autre un collecteur d'impôts.
11 Le pharisien, debout, faisait cette prière en lui-même: 'O Dieu, je te remercie de ce que je ne suis pas comme les autres hommes, qui sont voleurs, injustes, adultères, ou même comme ce collecteur d'impôts.
12Je jeûne deux fois par semaine et je donne la dîme de tous mes revenus.'
13Le collecteur d'impôts, lui, se tenait à distance et n'osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine en disant: 'O Dieu, aie pitié de moi, qui suis un pécheur.'
14 Je vous le dis, lorsque ce dernier descendit chez lui, il était considéré comme juste, mais pas le pharisien. En effet, toute personne qui s'élève sera abaissée, et celle qui s'abaisse sera élevée.

(Luc 18, 9-14)

ou bien encore :

1 Jésus se rendit à la montagne des oliviers.
2 Mais, dès le matin, il alla de nouveau dans le temple, et tout le peuple vint à lui. S'étant assis, il les enseignait.
3 Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère; et, la plaçant au milieu du peuple,
4 ils dirent à Jésus : Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.
5 Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu ?
6 Ils disaient cela pour l'éprouver, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus, s'étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre.
7 Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit : Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle.
8 Et s'étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre.
9 Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu'aux derniers; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu.
10 Alors s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit : Femme, où sont ceux qui t'accusaient ? Personne ne t'a-t-il condamnée ?
11 Elle répondit : Non, Seigneur. Et Jésus lui dit : Je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus.
12 Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.

(Jean 8, 1-11)

enfin :

28 Un des scribes, qui les avait entendus discuter, sachant que Jésus avait bien répondu aux sadducéens, s'approcha, et lui demanda : Quel est le premier de tous les commandements ?
29 Jésus répondit : Voici le premier : Ecoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l'unique Seigneur;
30 et : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force.
31 Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là.

(marc 12, 28-31)

Oui, comme l’a dit St Paul : « La lettre tue, l’Esprit vivifie ! »



Mais (parce qu’il y a un mais), Louis Cattiaux a dit :

Si nous possédons la grâce et l'amour et si nous les pratiquons envers tous, nous pouvons ignorer la loi et le devoir, mais si nous ne vivons pas encore en Dieu, la loi et le devoir doivent nous guider comme la canne dure et sèche guide les pas de l'aveugle.

(MR livre XIX, 36)

Ici, je vais arrêter de jouer au singe savant et parler un peu de mon expérience personnelle.
Je suis né dans une famille française de tradition « catholique ». baptisé lorsque j’étais nourrisson, pré-adolescent j’ai communié pour la première fois et j’ai fait ma confirmation en pleine adolescence.
La messe, j’y allais à Noël, aux rameaux et à Pâques pour la forme. Par honnêteté intellectuelle, je n’ai plus suivi la famille lorsque j’étais jeune adulte (ça ne m’empêchait d’accepter les cadeaux après la dinde quand même ! ).
Puis, j’ai eu besoin de spiritualité dans ma vie. Comme je ne voulais pas suivre bêtement je me suis mit à dévorer les bouquins ésotériques de n’importe quelle tradition. En plus de refuser de jouer au mouton de Panurge, je dois bien avouer que cela flattait mon orgueil en me gonflant de vanité : « contrairement à vous, je suis un sachant. Regardez comme je comprends bien mieux que vous le sens des textes ! »
De là est né mon goût pour l’alchymie, ma découverte de Louis Cattiaux et la germination de ma Foi. Étant de culture chrétienne, j’ai décidé de planter la jeune pousse dans ce terreau.
Bien entendu, il était hors de question que je me mêle à la plèbe ignorante en allant à la messe.
Dans ma quête, je passais mon dimanche matin sur France 2. Commençant par « sagesse bouddhiste » et finissant par la messe catholique.

Et puis, à force de regarder la messe, n’avoir aucunes mains à serrer pour échanger « la paix du Christ » et ne pas pouvoir communier commença à me manquer. C’est pourquoi je vais à la messe tous les dimanches depuis six mois.

Désolé pour cette introduction interminable dans laquelle je raconte ma vie (et encore, je l’ai fait courte).
Tout ça pour dire qu’il y a deux ou trois dimanche, alors que je descendais la nef vers le Cœur de l’Église pour communier, je regardais l’image du Bon Pasteur sur le vitrail en face de moi. Et à chaque pas, j’avançais vers Mon Seigneur. De plus en plus, je me rapprochais du Cœur où m’attendait ma part du gâteau, ce bout d’Ostie, image du Christ qui s’offre à celui qui marche vers lui. Je peux vous dire que ce bout d’Ostie a signifié beaucoup de choses pour moi ce jour là et j’en ai été profondément ému.
Je fût véritablement frappé par le sens du rite qui consiste à faire partir les communiants du fond de l’église. Je dis frappé car cette compréhension n’a pas été intellectuelle mais « charnelle ». C’est du vécu !
Et si le sens de ce rite m’est apparu de manière aussi clair, c’est parce que aujourd’hui je suis profondément croyant. Lorsque enfant je l’accomplissais pour faire comme tout le monde, il ne m’apportait rien.

J’espère que ma petite expérience vous apportera du grain à moudre.



Enfin en guise de conclusion, si les Maîtres continuent à observer les rites même ceux-là ne leurs sont plus nécessaires, c’est pour montrer l’exemple.
Imaginez un Imam mangeant en pleine journée pendant le ramadan répondre à un de ses disciples interloqué : « Nan mais moi c’est pas pareil, je suis sauvé ! » Je ne suis pas sûr que le « faites ce que je dis, pas ce que je fais » soit très efficace…

La meilleure façon de servir Dieu,
c'est être pour les autres hommes
comme un poteau indicateur qui montre
le chemin de l'Unique Splendeur.

(MR livre XX, 24)

Gloire à Dieu au plus haut des Cieux,
et Paix sur la Terre aux hommes qui l’aiment.
Que Dieu vous bénisse et guide vos pas vers la sainteté,
Amen.

LeMat

ps : grosse dédicace à ibn-al3adam qui par un élan d’Amour s’ouvre à une autre culture, ayant comprit que bien que nos cultures diffèrent, c’est la même Rose que l’on cultive ! C’est un réel plaisir de te lire. Que Dieu te garde.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Athanase Lynxe, ibn al-3adam, Lucie Yolle, Cybele Encemiroir, Trémolo, Apolline, Pantout, Yah El

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#800

Bravo, cher LeMat, pour votre remarquable message! Je crois que vous avez eu raison de vous fondre dans les croyants sincères qui reconnaissent les religions instituées par les grands envoyés pour tirer les hommes vers la Sainte Eucharistie. Sans ces rites, en effet, on ne saurait même plus qu'elle existe.

Une autre question est: la dégénérescence des religions ou de ceux qui font profession de l'enseigner. Dans ce domaine, je reste persuadé que si vous aviez connu le rite romain d'avant le concile Vatican II, vous auriez reçu une image certainement plus parfaite que ce qu'il en reste maintenant. Mais vous venez de démontrer que même ce rite, à mon sens horriblement tronqué et déformé maintenant (mais c'est une opinion personnelle!), vous a tiré vers ce mystère. Je ne puis que vous souhaiter d'être un jour, comme on disait à la messe autrfois: "en pleine possession des mystères dont nous venons de faire figure ici-bas".

Cattiaux qui possédait cette véritable communion vous sera (ou vous est déjà) d'une très précieuse aide. Demandez-lui cette merveilleuse aide matérielle et effective qui vient de l'Ordre de Melchisédek. Elle purifie le sang et le débarrasse de cette substance tartreuse qu'on appelle "péché" et qui ne s'enlève par aucun autre moyen.
Je tire dans le Message Retrouvé, à l'instant pour ce sujet passionnant: XXXIII, 39:

39. Les malins se réclament à présent
de la vierge sainte et de Dieu, mais c’est
afin de mieux imposer leurs noms et
leurs oeuvres de mort dans le monde.

39’. Ils se démasquent ainsi eux-mêmes
en se mettant avant Dieu, car le
véritable croyant s’efface devant le Seigneur
et devant ses mystères.

Dernière édition: par Pantout.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, ibn al-3adam, Cybele Encemiroir, JeannotLapin, Apolline, LeMat

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#802

Une autre question est: la dégénérescence des religions ou de ceux qui font profession de l'enseigner. Dans ce domaine, je reste persuadé que si vous aviez connu le rite romain d'avant le concile Vatican II, vous auriez reçu une image certainement plus parfaite que ce qu'il en reste maintenant.


Plus le cours d’eau s’éloigne de sa source, plus il charrie inévitablement de la boue. Plus nous sommes éloignés de la lanterne, moins elle nous apparaît lumineuse.
Quelle aurait été ma compréhension des mystères si j’avais accompli les rites d’avant Vatican II ?
Et si j’étais né avant la révolution ? Et si j’étais né avant le divorce, acté par le procès intenté contre l’ordre des templiers, entre Rome et les communautés initiatiques ? Et si j’étais né en Palestine au temps de Jésus-Christ ?

Et si, et si, et si… Avec des « si » on mettrait Paris en bouteille !

Je suis né à la fin du XX ième siècle dans une famille française bien représentative de cette France athée qui considère ses origines chrétiennes comme un vestige du passé.
Je n’y peux rien donc… Ainsi soit-il !

Quel intérêt pour la Quête de jeter un regard inquisiteur sur l’histoire ? Qui suis-je pour juger les actes des uns et des autres ? Ai-je la vision claire de l’homme au cœur pur ?
On en revient à « la paille et la poutre ». En jugeant l’autre à tout va, est-ce que je ne tombe pas dans la faute dénoncée par le Christ que je prétends être mon précepteur ?

Auparavant je critiquais beaucoup, aujourd’hui je préfère consacrer mon temps à me remettre en cause et honnêtement, y’a du boulot !

Que Dieu nous garde.

LeMat

Dernière édition: par LeMat. Raison: faute d'orthographe
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ibn al-3adam, Cybele Encemiroir

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#803

Ce que vous dites est bien vrai, cher LeMat, Mais juger de l'État de santé de sa Grand-Mère me paraît bien normal et, je dirais, presque inévitable. On peut aussi la laisser crever, bien sûr, mais alors, on ne l'aime pas beaucoup. L'histoire aussi est bien passionnante et la vérité historique a ses droits, même s'il est parfois très difficile de la rechercher et de la trouver.
Si vous lisez les lettres de Louis Cattiaux, vous verrez que ces questions historiques, non seulement ne lui étaient nullement étrangères, mais même énormément associées à sa Quête. Vous parlez de la France "athée", ce qui est vrai. C'est une analyse correcte, pas nécessairement un jugement méchant.

Je suis un enfant de l'Église catholique et son état de santé me préoccupe énormément, je n'y puis rien.

Maintenant, mesurer qu'on ne peut pas y faire grand chose, et aussi accepter de ne pas intervenir dans le monde, est certainement un conseil très sage. Il est évident qu'on doit commencer par soi-même, et qu'il y a du boulot, là, surtout pour Notre Seigneur.

Je tire à l'instant dans le MR: XXXVI, 106.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ibn al-3adam, Cybele Encemiroir, Apolline

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#807

Pardonne moi Pantout pour ma réponse un peu sèche.

Pour être tout à fait honnête, j’ai profité de ta réponse pour introduire mon petit laïus sur le jugement car j’ai eu peur que mes quelques citations du nouveau testament qui critique le « pharisianisme » ne me fassent passer pour intégriste catholique.

Pour ce qui concerne Vatican II, je te propose de laisser ce sujet de côté car il peut être particulièrement clivant.

Partageons plutôt sur Dieu et sa divine Sagesse.

Que Dieu nous sauve !

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ibn al-3adam, Cybele Encemiroir, Apolline

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#808

Cher LeMat,

Je vous remercie du fond du coeur pour votre réponse très juste et très touchante, ainsi que pour vos encouragements.

Le témoignage que vous nous apportez me confirme qu'il y a bien une seule et même expérience derrière la variété des rites et des symboles, et que seule celle-ci compte vraiment.

Je partage avec vous cette sagesse de Hasan al-basri (m. 728) :
« La foi n'est pas une parure par laquelle on peut se montrer aux gens, et elle ne s'acquiert pas par des souhaits ou des voeux. La foi c'est ce qui est ancré dans les coeurs et que les actes rendent véridiques ».

Que le Seigneur nous unisse dans un effort partagé pour Le trouver.
Qu'Il nous aide et nous permette de nous rapprocher de Lui.
Qu'Il fasse de la différence de nos points de vues un surcroît de Sa Connaissance.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Cybele Encemiroir, JeannotLapin, Apolline

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#816

Le passage qui suit a été inséré dans le sujet "Petites Stances à méditer" par Le Fou du Roi que nous remercions au passage :-)
Nous le copions ici, pensant qu'il s'y trouvera à sa place également :

La morale établie cesse d'avoir de la valeur pour celui qui est parvenu à l'harmonie permanente avec celui qui est éternel. Il n'a plus ni désirs, ni passions, il demeure dans la contemplation de Dieu, ce qui est et reste son infaillible bénédiction. Tous les actes d'un homme possédé par la Gnose sont justes, et faux ceux de l'homme qui ne l'est pas, même s'il observe un système éthique.

Clément d'Alexandrie

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Lucie Yolle, Cybele Encemiroir, Apolline

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#826

C'est extraordinaire, ce passage de Clément! Tout ce que fait celui qui connaît Dieu devient légitime. Tout ce que fait l'homme ordinaire, même si c'est magnifique, n'est qu'un crime devant Dieu.
Comme quoi, Dieu n'est pas un rationaliste. C'est un amoureux jaloux qui ne s'occupe pas de nos idéologies, mais qui aime ceux qui s'intéressent à lui.
Voilà pourquoi nous devons "perdre notre temps" à chercher Dieu. Quand nous l'aurons trouvé, tous nos crimes seront absous, quoi qu'en diront ceux qui veulent absolument rêver à leurs illusions morales!

Cattiaux racontait l'histoire de naufragés dans une chaloupe perdue sans espoir en plein océan. Beaucoup, très charitables, partageaient leurs biscuits, jusqu'au moment où l'un d'entre eux, armé d'un pistolet, menaça tous les autres, réclama de force une grande part des biscuits et de l'eau. On n'osa plus bouger. Mais ce "terroriste" était technicien. Il mit 3 jours à réparer la radio, et put lancer un SOS qui a sauvé tout le monde.

Tremblons à l'idée que le Seigneur ne ratifie aucune de nos idées ou de nos actions, fussent-elles extraordinaires! Accrochons-nous aux seuls qui ont le réel contact-radio!

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Athanase Lynxe, Lucie Yolle, Cybele Encemiroir, Trémolo, Apolline, Yah El

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#909

Cela me fait penser à cette parole de Gamaliel dans Actes 5

38 Et maintenant, je vous le dis ne vous occupez plus de ces hommes, et laissez-les aller. Si cette entreprise ou cette oeuvre vient des hommes, elle se détruira; 39mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire. Ne courez pas le risque d'avoir combattu contre Dieu.


Je suppose que cela peut être transposé à l'idée de faire ou ne rien faire. Si c'est nous ou le Seigneur qui faisons quelque chose... ça passe ou ça casse !

Cela rejoint également :

Le MR de L.C. Livre I, verset 1

1' Quelle que soit la chose que nous avons décidé de faire, persévérons jusqu'à ce que l'absurde ou la lumière de Dieu nous délivre et nous rende libres dans l'acte et dans le repos. La vérité qui sépare et qui unit. Uns deux. Un et rien de plus.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Cybele Encemiroir, Trémolo, JeannotLapin, Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#968

J'adore le " Peace et pantoufles ". Ça me va tout à fait. ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1303

Oui, chère Cybèle, quand on pense qu'il y a des gens qui croient que pour plaire à Dieu, il faut nécessairement se chausser de bottines de guerre, alors qu'en restant dans de bonnes pantoufles, on peux participer à la paix entre Adam et Ève ...

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Thalie, Athanase Lynxe, Albert, Cybele Encemiroir

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1351

Ne prêchez-vous pas pour votre chapelle, cher Pantout-Fle ?

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Le Fou du Roi, Lucie Yolle, Cybele Encemiroir

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1363

Chère Thalie,
Si j'avais une chapelle, je serais déjà déifié.
Par contre, des pantoufles, oui, j'en ai, et des bonnes ...

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Thalie, Cybele Encemiroir, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.222 secondes
Achat, Vente, Expertise de livres rares, anciens, épuisés, d'occasion et neufs spécialisés. La Librairie Arca s'inscrit dans la lignée des librairies traditionnelles.
Les visites à la librairie se font uniquement sur rendez-vous, qui seront pris de préférence par e-mail en utilisant ce formulaire ou par telephone au +32 (0)479474542
Nous cherchons en permanence pour achat des livres rares en lot ou à la pièce. N’hésitez pas à nous contacter pour une expertise gratuite.

Site Web Suivi par Le docteur web