ARCA Librairie
Antoine de Lophem
B-1390 Grez-Doiceau Belgique
Tél. : 0032 (0)479 47 45 42
info@arca-librairie.com
www.arca-librairie.com

Les Présocratiques.

Plus d'informations
#1279

Empédocle d' Agrigente.







Les Présocratiques sont de retour. Ou plutot il font leur entrée dans un monde qui les avait a peu prés ignorés jusque la, faute de pouvoir les comprendre de l' intérieur. Cependant personne n' avait encore inscrit les Présocratiques dans l' ensemble des grandes Traditions de l' humanité. A la lumiére des cosmologies et des Sagesses Orientales - hindouisme, bouddhisme, taoisme - cette étude explore pour la premiére fois dans leur véritable Lumiére ce que furent la mentalité, la vision du monde et les enseignements des Présocratiques. Parmi eux, Empédocle - poéte, médecin, thaumaturge - occupe une place de choix pour peu que l' on déchiffre sa vie a l' aide du symbolisme : sa " Descente " parmi les hommes, ses " Pouvoirs " chamaniques, son " Enlévement " miraculeux. Philosophe de la nature, Empédocle fonde son systéme sur des " Racines " et des " Principes " opposés et complémentaires, sur la corrélation du multiple et de l' Un, sur la doctrine des cycles cosmiques et sur le Sphairos, divinité supréme, qui, tous, permettent d' inattendus rapprochements avec les " Points de vue " de l' Asie. Maitre spirituel, il transmet des méthodes initiatiques également proches de l' ascése Orientale, permettant la réminiscence des vies antérieures et fournissant les moyens d' échapper a la transmigration.



B.J.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Herr Tripa, Pantout, Ophyusa

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1288

" Personnage haut en couleurs, - sage, voyant, chamane - Empédocle le Sicilien révéla aux hommes les mystéres de la nature, y sema de miracles son passage, et se jeta dans les flammes de l' Etna en y laissant flotter - ultime enseignement - l' une de ses sandales de Bronze."



Le prophéte sur son char.



Empédocle d' Agrigente appartient beaucoup plus a l' age dit archaique qu' a l' age classique de l' histoire de la Gréce ; sa vie et son oeuvre sont la, qui nous le prouvent, pour peu que nous les replacions dans les cadres qui sont les leurs et que nous les envisagions conformément a l' esprit de l' époque, avant tout symbolique et analogique. Il faut se conformer aux indispensables données ésotériques, qui ne manquent pas en l' occurrence, en examinant de plus prés le soi - disant faste dont aimait a s' entourer Empédocle, et l' image que l' on obtient de lui apparait bien différente de celle qu' on en a toujours donné.

B.J.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Herr Tripa

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1290

Et d' abord, le costume traditionnel posséde déja en soi une signification hiérophanique, révélant chez celui qui le porte une présence sacrée ; il indique également ce qu' on a pu nommer un " Microcosme religieux ", séparant et séparé de l' espace profane ; il projette et extériorise la beauté d' une ame, de ses vertus et principes internes. La robe de pourpre d' Empédocle symbolise l' existence de fonctions royales exercées par ce dernier : on sait que la couleur pourpre résulte de l' union de la Lumiére et des Ténébres, et consacre la victoire de l' une sur les autres. De la meme facon, l' Or de sa ceinture symbolise l' existence de fonctions sacerdotales, la ceinture elle meme, et les bandelettes, constituant des insignes caractérisés de l' initié antique. Les couronnes, portées par les dignitaires, chefs, poétes et prétres, indiquent, d' autre part, le droit a diriger les autres, dispensant bonheur et protection a l' orateur et a l' orant. Les sandales de Bronze, enfin, considérées comme une excentricité supplémentaire, ou un signe de richesse, rappellent visiblement la valeur purificatrice de ce métal, qui permet d' échapper aux souillures de la terre. Le rejet de la sandale par le feu signera la séparation définitive avec ce monde.

Dans l' Orient indo - européen, c' est le cordon qui désigne la caste des " Deux fois nés." Ceinture - ou cordon - représente la chaine immatérielle qui unit spirituellement tous ceux qui ont recu la meme initiation, devenant ainsi les porteurs d' une meme influence invisible.

- " Le chamanisme "
Mircea Eliade.

B.J.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Herr Tripa

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1294

Debout sur son char, le sage reproduit aux yeux de tous l' attitude meme qui est celle de la divinité. On connait le role et la valeur du symbolisme du char dans la Bhagavad - Gita, dans le Phédre de Platon et dans d' autres textes d' inspiration initiatique. L' immobilité du corps est parfaitement théurgique, qui traduit, a la maniére de l' Asana Tantrique, la maitrise de soi, et permet a l' homme devenue statue d' apparaitre comme le réceptacle d' une présence divine. Dans sa gloire de pontifex reliant la terre et le ciel, Empédocle préfigure l' étre véritablement " Transformé ", au centre duquel se reflétent directement les états supérieurs ; il dit sa position centrale par rapport a toutes les conditions de l' état humain.

D' une maniére identique, le Thronismos des mystéres, rite consistant a prendre place sur un trone, était directement lié a l' union avec le Dieu.

B.J.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Herr Tripa

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1295

Merci, chère Inès, pour toutes ces données qui démontrent la présence égyptienne des grandes initiations dans toute le Grèce. Tous ces philosophes étaient pythagoriciens (il y en a eu même avant Pythagore lui-même !) Tout était aussi lié aux mystères d'Éleusis.
Ce n'est que bien plus tard qu'on en a fait des philosophes littéraires et divergeant entre eux. Ils ont admirablement bien gardé le secret jusqu'au moment où Philolaos a vendu à Platon les derniers écrits pythagoriciens.
Vous avez donc bien raison de vous pencher sur leurs enseignements qui ont été à la base des nôtres.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Herr Tripa, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1313

On n' a guére compris que le faste de l' Agrigentin pouvait avoir pour principale raison de manifester la grandeur du Sage et sa " Proximité divine " ; pas davantage, qu' il constituait dans son exubérance et son enthousiasme flamboyant un élément de force et de foi pour les peuples, portant et entrainant vers les régions du suprasensible, au - dela des limites de la connaissance individuelle. Il n' est pas jusqu' au détail suivant qui ne vienne compléter notre portrait dans sa solarité meme : le port d' une abondante chevelure, dont la signification magico - religieuse n' aurait du échapper a personne.

C' est le sort de tous ceux qui ne sont point " Prophétes en leur pays ", a commencer par Socrate, qui avoue : " J' ai vu des gens tellement furieux contre moi qu' ils étaient véritablement préts a me mordre, pour leur avoir oté une opinion extravagante."
5 Platon, Théététe ).

C' est elle qu' on retrouverait dans l' emploi vestimentaire du Fer, chez les sorciers et chamans, considéré comme pouvant éloigner les coups des mauvais esprits. On connait aussi la vertu démonienne contenue dans le son de certains métaux, dont le Fer et le Bronze, chez les peuples anciens.


B.J.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1331

Le reproche adressé a un certain triomphalisme empédoclien - ignorant du faste qu' il peut étre employé a des fins spirituelles, et qu' au contraire du luxe, il refuse le superflu - se révéle tout a fait vain dans ce cas comme dans tous ceux ou se trouvent impliqués des hommes d' un niveau de conscience élevé, et de ce fait, détachés des richesses extérieures. Mais il a été suffisamment répondu a ce reproche pour que nous puissions nous dispenser de le faire a nouveau. On peut se reporter aux arguments émis par Frithjof Schuon sur la nécessité des ornements sacerdotaux ou royaux. Voir par exemple, les stations de la Sagesse, page 149.

Quant aux honneurs réservés a Empédocle, et qui suscitent bien des étonnements, ils ne sont rien d' autre que la manifestation, attendue et légitime dans le contexte Antique, du respect et de l' admiration que les Siciliens ne pouvaient manquer d' éprouver - et de prouver - a l' égard d' un compatriote qu' habitait une force particuliére. Si, de fait, celui ci courait le risque, comme il se devait, d' étre incompris de l' ignorance, il se trouvait en meme temps offert, peut on dire, en témoignage du Sacré aux yeux de tous les chercheurs d' Absolu, désireux de le voir, de le toucher, de le suivre, une fois recue la commotion ordinaire en ce genre de circonstances. De nos jours meme, en Inde, qui aurait songé a soupconner metteur en scéne de sa propre gloire un homme tel que Ramana Maharshi, autour duquel cependant brulait l' encens ? Pour insolite que puisse paraitre aux Occidentaux modernes le véritable culte dont était l' objet le Sage d' Arunachala, on peut croire que tant de marques de déférence dépassaient de beaucoup celles qui entouraient le Sage d' Agrigente. On retrouverait chez ces deux instructeurs, comme chez tous les étres nimbés de Numineux, semblable pouvoir d' attraction, meme accueil fait aux ames d' élite qu' aux ames meurtries des névrosés et psychopathes, égale sollicitude envers ceux qui courent vers les Maitres spirituels, tout en en redoutant la puissance.

Il n y a pas lieu d ajouter a cet aspect celui d extravagance provocante qu on a voulu dénoncer. Ce second aspect serait beaucoup plus facilement repérable dans la carriére d' un Socrate, empruntant le masque de la folie pour dissimuler sa Sagesse, ou mieux encore, chez les Cyniques les plus marginaux, comme Diogéne de Sinope, en lesquels on pourrait voir, les Madamatiyah, mutatis mutandis, les " Gens du blame" islamiques de l' Antiquité classique.

B.J.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1340

Maitre spirituel, c' est bien ainsi qu' il conviendrait de considérer d' abord Empédocle. Si l' on a pu nier, non sans rigueur, l' existence de ce genre d' individualité dans la Gréce classique, il a été reconnu qu' on peut en trouver " Qui fassent figure de gourous.....tout au début de la spéculation philosophique." C' est a ce seul titre, d' ailleurs, que l' Agrigentin pouvait s' identifier a un Dieu, comme le peut, selon Clément d' Alexandrie, " Tout homme déja gnostique ", témoignant d' une parfaite identification entre le connaissant et le connu, d' une totale intégration vécue de la chose apprise. C' est ce qu' affirme l' adage aristotélicien : " L' ame est tout ce qu' elle connait ", comme le disent aussi les doctrines Orientales concernant la réalisation métaphysique.
Gabriel Germain : - Les maitres spirituels dans l' Antiquité classique. L' auteur cite parmi ces guru Pythagore et les pythagoriciens. ( Hermés, numéro 4 ).

Inséparable de la notion de Maitre, celle d' enseignement se retrouve chez Empédocle, d' abord a un niveau extérieur, quand le Sage s' adresse aux multitudes dans un style de prédication, ensuite, a un niveau plus intérieur, quand il transmet aux disciples l' essence de sa doctrine.

B.J.

Dernière édition: par ines.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Athanase Lynxe, Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1369

Les compilateurs memes de l' Antiquité, n' appartenant déja plus a l' atmosphére spirituelle ou baigne Empédocle, et gravement affectés par la " Grande profanation " et les déviations qui signent la déchéance de la période classique, avaient déja pris dans son sens le plus immédiat et trahi du meme coup tout ce qui définit et justifie a nos yeux ce personnage et cette oeuvre d' exception. Ainsi les voit on relater soit par gout de l' affabulation, soit avec des intentions nettement agressives, toutes sortes de détails qui font d' Empédocle précisément ce qu' il n' est pas, et transmettre avec une regrettable imprécision sinon les données cosmologiques, du moins les aspects métaphysiques et ontologiques de sa doctrine.


Il est certain que pour nous, de telles attitudes relévent du seul point de vue profane et extérieur, ou se confinent tous ceux qui, insoucieux d' aller au - dela du littéralisme des textes, et d' ailleurs victimes de préjugés, " En entendant, n' entendent pas ", et " En voyant, ne voient pas." C' est dans un tout autre contexte que nous nous proposons d' étudier quelques uns des aspects et des mystéres de la biographie et de l' oeuvre du Sage Sicilien. Nous pensons en effet que l' entreprise en vaut la peine, d' abord, parce que, a notre connaissance, elle n' a jamais encore été tentée, ensuite, parce qu' elle nous apparait comme étant en définitive la seule méthode susceptible de nous rapprocher de ce que furent réellement le visage et le message de l' Agrigentin. Si meme nous possédons peu de renseignements sur lui - encore certains d' entre eux sont ils sujets a caution - et si bien des mots - clés, bien des passages de l' oeuvre se prétent a des acceptions et interprétations diverses ou opposées, nous pensons que l' esprit pérenne auquel nous nous référons, a seul toute chance d' expliciter, mieux que les fantaisies doxographiques, mieux que les investigations scientifiques, ce a quoi les unes et les autres se sont heurtées sans résultats.


B.J.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Le Fou du Roi, Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1380

Une étude de ce genre, menée selon l' esprit que nous venons d' indiquer, aura pour premier caractére d' insister sur ce qui est dit et fait, plutot que sur celui qui dit et qui fait : la personnalité du Sage n' est jamais toute la Sagesse.


Qu' il nous suffise donc de rappeler que le fils de méton, né vers 490 avant JC, atteignit son acmé vers 444. Il vécut en Sicile, région particuliérement florissante du point de vue artistique et religieux. Il se rendit peut étre, comme l' avait fait Pythagore, en égypte, visita plusieurs villes, dont Thurti et Olympie, ou le rapsode Cléoméne chanta ses purifications : mourut aux environs de 430.


L' aspect quelque peu tapageur d' Empédocle a été fréquemment relevé, sans étre d' ailleurs mieux compris que le récit de sa mort mystérieuse. Les biographes sont unanimes a nous le montrer dans une pompe surprenante, vétu de pourpre, couronné d' un bandeau en Or, tenant en mains les bandelettes sacrées de Delphes, chaussé d' Amyclées d' Airain, ou sandales de Laconie, et faisant dans les villes une entrée triomphale, monté sur un char, suivi d' amis, de disciples et de serviteurs, entouré d' une multitude qui mendiait salut et bénédiction, et venant apporter a tous les enténébrés de la terre le mot d' espoir et d' allégeance.


B.J.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Le Fou du Roi, Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1407

Devant un tel portrait, anciens et modernes se sont plu surtout a dénoncer le fond charlatanesque du personnage, sans du tout s' aviser qu' il pouvait s' agir, dans un cas comme le sien, d' une réalité trés éloignée de ce qu' ils s' imaginaient. Les appréciations des anciens sont chargées des signes de cette hostilité réelle et dangereuse qui est fatalement celle des " Profanes " , aux possibilités intellectives limitées ; elles sont aussi l' écho probable de querelles et revanches de politiciens et surtout de philosophes dissidents ou concurrents, tributaires du changement de mentalité évoqué plus haut. Chez la plupart des modernes se font jour les memes tendances, amplifiées désormais, conduisant a une incompréhension quasi totale de l' atmosphére Antique, et plus évidemment encore, d' individualités comme Empédocle, toutes plus ou moins rattachées aux organisations initiatiques de leur temps, d' obédience pythagoricienne surtout.


B.J.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Le Fou du Roi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1411

Une des assertions les plus gratuites qui aient été formulées au sujet d' Empédocle prétend que le site et la ville ou il a vécut étaient faits a merveille " Pour encadrer la vie théatrale d' un thaumaturge." Ce que laissent deviner quelques unes des précisions que nous savons sur lui, c' est qu' Empédocle, au long de ses errances successives, donnait un enseignement public. Il apparait alors comme guide itinérant, venant a la suite des prétres cathartiques proposer une voie de salut a ceux qui voulaient l' entendre : et c' est selon une telle perspective qu' on pourrait rapprocher sa " Descente " sur terre de l' Avatarana Hindou, de l' entrée en scéne d' un nouvel instructeur, apparaissant dans le monde des humains pour y jouer un role défini, en engageant le tout de son étre, et pour y transmettre son message. Enseignement oral, donc, pouvant se doubler d' un enseignement mimé, non étranger a certaines méthodes Traditionnelles, dans lequel le comportement de l' instructeur, son attitude, son mode de vie complétent sa parole, ou meme s' y substituent. L' apparition de l' Agrigentin sur le char illustrerait bien ce dont nous voulons parler, comme aussi sa mort, dont nous parlerons plus loin.


B.J.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1655

La seconde forme d' enseignement, dont l' oeuvre écrite reproduit la substance, s' adressait, nous l' avons dit, non plus a une foule anonyme, mais au groupe de disciples. Parmi ceux ci, Pausanias semble avoir été pourvu d' une particuliére maturité - l' Adhikara des hindous - permettant une assimilation correcte de la doctrine ; et c' est sans doute pour cette raison que lui sera dédié le Péri Physéos. Rien d' étonnant a ce que soit de rigueur ici la loi du silence - dans le sens de la Siopé éleusinienne - condition préalable a tout recueillement intérieur et a la transmission de données qui ne pouvaient étre faite qu' aux plus exceptionnellement doués. Celles ci se présentent comme les parties détachées d' une révélation, scellées du sceau de l' infaillibilité doctrinale a laquelle font allusion le ton meme sur lequel elles se trouvent énoncées et les " Certitudes " - les Pistomata, répondant a la Pistis parménidienne, la Shraddha hindoue - indispensables a l' aquisition du " Trésor des pensées divines"


Ce premier aspect de la personnalité d' Empédocle est, on le voit, plus complexe qu' on ne le croit d' ordinaire, a supposer qu' on en soupconne l' existence ; il demanderait ici meme d' autres précisions Disons seulement que s' y retrouvent en meme temps - puisque nous avons entrepris cette étude a la Lumiére des doctrines de l' Inde - les notions d' Acharya, l' instructeur enseignant aux foules, rayonnant de prestige, subjugant et admiré, de Vaktri, l' orateur éloquent et persuasif, et de Guru, l' illuminateur conversant intimement avec ses disciples


Cet aspect particulier de la pédagogie spirituelle, s' il est peu visible ici, est plus évident en d' autres cas. Krihna révéle sa doctrine en dansant devant ses disciples ; Bouddha parle aux siens par gestes et inclinations de téte En Gréce meme peut relever d' une pédagogie semblable, quoique plus élémentaire, le cas d' Héraclite buvant sans mot dire de l' eau mélée d' orge pour signifier qu' il fallait étre sobre pour vivre dans la paix.


L' autre disciple connu est Gorgias. Les tendances d' un nouvel age, les tentatives modernistes d' alors, les interférénces dissolvantes de la jeune sophistique séparérent peu a peu Gorgias de son maitre, au point qu' il abandonnat l' héritage Traditionnel pour finir " Rhéteur." Cette divergence entre maitre et disciple n' aurait elle pas quelques points de contact avec celle qui fut signalée entre Ramakrihna et le " Sceptique " Narendra ?

La " Discipline du Silence ", en usage chez les Pythagoriciens, était en rapport avec les " Mots sacrés " qui ne devaient pas étre prononcés. Il est a remarquer que le nom du Maitre d' Empédocle ( qui ne fut pas Pythagore, mais un pythagoricien ) ne figure nulle part.

Empédocle fut, selon Aristote, le " Fondateur de la rhétorique."


B.J.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1709

Mais a ce premier aspect, que nous tenions a considérer isolément et en premier lieu pour son importance, d' autres viennent s' ajouter, complémentaires et décisifs, au nombre desquels figurent principalement ceux de poéte, d' homme politique, de médecin et de thaumaturge.

L' oeuvre laissée par Empédocle, si l' on en exclut plusieurs apocryphes, comprend deux poémes : le péri physéos, " De la nature " et les Katharmoi, " Purifications."

Disons tout de suite combien nous apparait vaine la recherche qui consiste a déceler dans cette oeuvre les traces d' une évolution. Empédocle n' appartiendrait surement pas a la radieuse famille des Présocratiques, s' il offrait a l' examen les reniements, repentirs et contradictions nés de l' individualisme et du subjectivisme des penseurs modernes. S' il est possible d' admettre que ces deux poémes aient été composés en divers moments de la vie de leur auteur, ils ne sauraient en rien apparaitre comme inconciliables : non seulement aucun des anciens n' y a relévé les antilogies qu' on a voulu y voir depuis, mais il est évident qu' ils appartiennent a deux ordres de sujets et d' inspiration différents beaucoup plus que contradictoires. Il serait davantage a propos d' en signaler la majestueuse permanence et la sérénité, qui sont celles de tout enseignement authentique, ainsi que les caractéres d' une entiére certitude intérieure.

B.J.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1716

En fait, deux principaux aspects caractérisent ces poémes. On peut dire que " De la nature" reléve d' une tendance exotérique, comme "les purifications", d' une prédominance nettement ésotérique. Sans totale séparation cependant : des arches les relient entre eux. "De la nature" se consacre a l' exposé de la cosmologie : les éléments physiques et les principes qui les gouvernent, le devenir cosmique, le Sphairos ; "les purifications" traitent des modes de spiritualisation, du devenir posthume et de la délivrance finale. Mais tout cela forme un tout : a la perfection assurée par l' Amour dans le premier poéme correspondent une élévation de la conscience et l' acquisition de la Sagesse dans le second, cependant qu' a la destruction de l' Amour par la Haine dans le premier correspondent dans le second l' exil sur terre des ames coupables et l' irruption de toutes sortes de maux. Relévent également de l' aspect exotérique le désir de persuasion, un penchant au prosélytisme repérable dans l' un et l' autre poéme, et qui les ouvre a une large audience, comme de l' aspect ésotérique, le théme du secret bien gardé par les seuls initiés.

B.J.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.428 secondes
Achat, Vente, Expertise de livres rares, anciens, épuisés, d'occasion et neufs spécialisés. La Librairie Arca s'inscrit dans la lignée des librairies traditionnelles.
Les visites à la librairie se font uniquement sur rendez-vous, qui seront pris de préférence par e-mail en utilisant ce formulaire ou par telephone au +32 (0)479474542
Nous cherchons en permanence pour achat des livres rares en lot ou à la pièce. N’hésitez pas à nous contacter pour une expertise gratuite.

Site Web Suivi par Le docteur web