ARCA Librairie
Antoine de Lophem
B-1390 Grez-Doiceau Belgique
Tél. : 0032 (0)479 47 45 42
info@arca-librairie.com
www.arca-librairie.com

La Providence.

Plus d'informations
#1166

Chère Inès,
Cela m'étonnerait beaucoup que vos propos ne soient pas appréciés par les lecteurs d'Arca. Je ne les connais pas tous, mais, à mon avis, s'ils viennent ici, c'est parce qu'ils sont libres de penser, et je ne vois pas en quoi quelqu'un qui découvre seulement l'alchimie pourrait les déranger. En tout cas, moi, non seulement ces propos ne me dérangent pas mais je les apprécie.
Vous êtes très élogieuse envers moi. Mais je ne suis pas un être de lumière, hélas, car si c'était le cas, je serais un corps glorieux, tout bonnement, et sans rhumatismes ...

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1167

Bonjour Pantout.

Voila que cette affirmation me soulage de beaucoup, car je me pensais ridicule avec mes interrogations de novice en matiére d Alchimie matérielle.

Laissez moi cher Ami Pantout, vous dire ma gratitude a ma facon.
Car voyez vous pour moi, c' est une libération que d' exprimer en termes toujours élogieux, mes pensées et mes sentiments........
C' est totalement dans ma Nature spontanée et réelle !

Merci a vous.
A trés bientot, et, prenez grand soin de vos rhumatismes !
Amitié Ines.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1184

Zut, moi qui croyais être un être de lumière, je m'aperçois que j'ai des rhumatismes aussi...
Bon, je m'y remets alors :-)

PS : j'ajouterais même que c'est précisément pour cette raison que le forum a été créé ! Pour nous entraider tous, quel que soit notre niveau dans telle ou telle branche. Il ne faut surtout pas être timide ou avoir peur de montrer qu'on ne connait pas quelque chose... Car en fin de compte, nous sommes tous ignorants tant que nous n'aurons pas reçu la bénédiction...

Dernière édition: par arca.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1201

Eh bien, me voilà absent quelques jours et je vois que vous ne vous êtes pas ennuyés dites-donc !

Bonjour chère Inès, je suis enchanté de vous voir parmi nous !

Alors sur la PROVIDENCE, voici un passage qui est EXTRAORDINAIRE selon moi... pour la comprendre, ainsi que le DESTIN et par là aussi les fondements du bien et du mal - oui oui, rien que ça : A LIRE ATTENTIVEMENT :-)


[PYTHAGORE., Les vers d’or. Commentés par Hiéroclès (trad. M. Meunier), L’artisan du livre, 1925, p. 141 et 142, n°1]

1- La sentence que nous subissons en vertu de fautes précédentes prouve que notre âme a existé, puisqu’elle a péché, avant que d’habiter le corps où elle expie présentement ses fautes. « Nos âmes existaient, dit Platon dans le Phédon 76 B, avant qu’elles ne parussent sous une forme humaine. » C’est l’immortalité antérieure à la vie. « Pythagore, écrit Fabre d’Olivet, op. cit., p. 255, admettait deux mobiles aux actions humaines, la puissance de la volonté et la nécessité du Destin, et il soumettait l’un et l’autre à une loi fondamentale appelée Providence. Le premier de ces mobiles était libre, et le second contraint : en sorte que l’homme se trouvait placé entre deux natures opposées, mais non pas contraires, indifféremment bonnes ou mauvaises, suivant l’usage qu’il savait en faire. La puissance de la volonté s’exerçait sur les choses à faire et sur l’avenir ; la nécessité du Destin sur les choses faites ou sur le passé ; et l’une alimentait sans cesse l’autre, en travaillant sur les matériaux qu’elles se fournissaient réciproquement… Ainsi, d’après cette doctrine, la liberté règne dans l’avenir, la nécessité dans le passé et la Providence sur le présent ? Rien de qui existe n’arrive par hasard, mais par l’union de la loi fondamentale et providentielle avec la volonté humaine qui la suit ou la transgresse, en opérant sur la nécessité. L’accord de la volonté et de la Providence constitue le Bien ; le Mal naît de leur opposition. » « Cette nécessité fatale, ajoute ce même auteur, op. cit., p. 259, c’est l’homme lui-même qui l’a créée par l’emploi de sa volonté ; il parcourt, à mesure qu’il s’avance dans le temps, la route qu’il s’est déjà tracée à lui-même ; et, suivant qu’il la modifie en bien ou en mal, qu’il y sème, pour ainsi dire, ses vertus ou ses vices, il la retrouvera plus douce ou plus pénible lorsque le temps sera venu de la reparcourir de nouveau ». […]. Cette conception de la métempsychose est donc un effort pour expliquer le problème du mal. Pythagore ne la séparait pas de la relation rationnelle qui doit exister entre le bien et le bonheur, le mal et le malheur ; bons ou mauvais, ce sont nos actes qui font notre sort dans cette vie et dans l’autre.

Dernière édition: par Le Fou du Roi.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1202

et sur la GENERATION :

[PYTHAGORE., Les vers d’or. Commentés par Hiéroclès (trad. M. Meunier), L’artisan du livre, 1925, p. 80, n°1]

1- Ce terme de génération, emprunté au langage de Platon, signifie choses qui naissent et qui passent.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Pantout, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1316

[PYTHAGORE., Les vers d’or. Commentés par Hiéroclès (trad. M. Meunier), L’artisan du livre, 1925, p. 149 et 150, n°1]

1- Il ne faut pas confondre le libre arbitre avec la volonté. La volonté va naturellement au bien, la liberté peut pencher et se déterminer au mal. Placés pour ainsi dire entre le corps et l’esprit, nous sommes mus d’un double mouvement, l’un propre à l’âme et qui nous mènerait toujours au bien, sans fatigue et sans choix ; l’autre, qui nous vient du corps, et qui nous entraîne au mal ou vers le monde inférieur ou la matière. La liberté consiste à pouvoir suivre par un choix l’un ou l’autre de ces mouvements : elle nous a été donnée pour que nous puissions nous perfectionner et nous rendre dignes des dieux qui sont nos modèles et nos pères. Ce pouvoir est tout personnel ; il est tellement uni à notre nature, qu’au lieu de dire qu’il est à nous, il est plus juste de dire qu’il est nous-mêmes. L’homme c’est la liberté.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Cybele Encemiroir, Trémolo, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2121

Tous les hommes donc subissent les choses fixées par le destin, mais les hommes en possession du verbe, dont nous avons dit qu'en eux l'intellect commande, ne les subissent pas de la même manière que les autres : comme ils sont affranchis du mal, ce n'est pas en tant que mauvais qu'ils subissent leur destinée.

Corpus Hermeticum, vol i, p. 176

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Cybele Encemiroir, Trémolo, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2124

Cher Fou du Roi
Ce passage est éloquent.
Je pense trés sincérement que sur le forum Arca, beaucoup d' intellectuels seront donc épargnés d' un destin inexorable.
Quant a mon humble personne, elle a toujours eu foi en une immortalité.
Comme quoi les grands esprits se rencontrent.....

Je connais bien l' oeuvre du Corpus Hermeticum.
Mais j' ignorais ce passage tout rassurant de la destinée !
Aussi, grand merci pour le partage.

Excellent dimanche a vous.
Avec respect toujours Ines.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.146 secondes
Achat, Vente, Expertise de livres rares, anciens, épuisés, d'occasion et neufs spécialisés. La Librairie Arca s'inscrit dans la lignée des librairies traditionnelles.
Les visites à la librairie se font uniquement sur rendez-vous, qui seront pris de préférence par e-mail en utilisant ce formulaire ou par telephone au +32 (0)479474542
Nous cherchons en permanence pour achat des livres rares en lot ou à la pièce. N’hésitez pas à nous contacter pour une expertise gratuite.

Site Web Suivi par Le docteur web