ARCA Librairie
Antoine de Lophem
B-1390 Grez-Doiceau Belgique
Tél. : 0032 (0)479 47 45 42
info@arca-librairie.com
www.arca-librairie.com

La Providence.

Plus d'informations
#1017

La Providence fait partie de ces concepts qu' on a la possibilité de pouvoir suivre tout au long de l' histoire de la philosophie : depuis son usage antique jusqu' aux développements de la philosophie Occidentale, le terme se trouve investi d' une puissance de pensée qui en fait un des lieux des interrogations philosophiques. C' est surtout au moyen age que le concept de Providence sera au centre de nombreux discours, grace a l' apparition d' une compréhension chrétienne. On se souvient de la que la définition classique donnait, a cette période, un sens fort au préfixe " Pro " qui entre dans la composition du mot Providence : Dieu préexiste a sa création ; par son omniscience, il voit tout a l' avance, il prévoit et prévient toute chose.

Parmi les philosophes qui ont étudié cette notion de Providence, nous considérons, pour le présent travail, deux philosophes : il s' agit de Plotin et de Boéce.


Philosophie de l éducation.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1037

La lecture de la Consolation de la philosophie de Boéce et des énnéades 3,2 ( 47 ) et 3,3 ( 48 ) de Plotin nous donne de remarquer que ces deux philosophes ont bel et bien en commun une thématique : celle de la Providence universelle et donc divine. Ainsi la question qui se pose a nous ici est celle de savoir comment chacun a abordé cette notion. Quelle est la conception Plotinienne de la Providence ? Et quelle est celle de Boéce ? Quels sont les points de rapprochements qu' on peut y relever ? Quel intérét philosophique y a t il a tirer du théme de la Providence dans le cadre de ce cours d' histoire de la philosophie ancienne et médiévale ? Telles sont les questions qui vont guider la suite de notre travail.

Dans le premier moment de notre étude, nous nous fonderons sur les énnéades 3,3 ( 48 ) de Plotin. Dans le deuxiéme, nous analyserons la question chez Boéce dans sa Consolation de la philosophie, notamment dans ses livres quatre et cinq ou est traité largement le théme de la Providence.

Pour mener a bien notre travail, la méthode restera analytico - descriptive : c' est a dire clarifier et élucider notre problématique a partir des textes de Plotin et de Boéce en procédant par la voie d' analyse et de description.


Philosophie De L' éducation.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Herr Tripa

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1057

1) La conception Plotinienne de la Providence.


Porphyre a rassemblé dans la troisiéme énnéade, ainsi qu' il le dit dans la Vita Plotini, les livres qui se rapportent a la théorie du monde, considérée surtout au point de vue théologique et métaphysique. C' est dans ce cadre que se situent les deux livres, de la Providence, qui en réalité, ne forment qu' un seul et meme traité, mais que Porphyre a divisé en deux parties : de la Providence 1 ( livre deux ( 47 ) et de la Providence un ( livre 3 ( 48 ).


Cependant, notons que la doctrine de Plotin sur la Providence n' est pas contenue tout entiére dans les livres qui portent ce titre. Nous n' avons, en effet, que le groupement systématique des traités selon Porphyre. De la vient que la doctrine de Plotin ne s' est pas développée partie par partie dans une suite de traités, mais qu' il expose presque dans chaque traité sa doctrine tout entiére sous le point de vue particulier du sujet qu' il a a examiner.

A nous arréter aux deux textes ou livres proposés a notre lecture, nous remarquons que le probléme ou le théme de la Providence est de tous le plus fertile en questions et l' on aurait de la peine a trouver une explication qui l' épuise pleinement. Le sujet et tel en effet que si l' on a tranché une incertitude, d' autres se lévent innombrables ; et le seul procédé est de les maitriser sous le feu souverain de l' esprit.


Philosophie De L éducation.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1069

La Providence (c'est-à- dire le fait de Voir [videre] à l'avance [pro]), se dit en grec PRO-MÉTHÉE.
Si on l'enchaîne au rocher de notre colonne vertébrale, on fait descendre le feu du ciel vers les hommes. À ce moment, elle prend une couleur rouge-mauve comme celle du foie. et elle ne nous quitte plus. En effet, ce foie, toujours dissous par l'Aigle d'en-haut, coagule cette même providence qui devient dès lors corporelle.
Voilà, je crois, ce que les Anciens grecs ont enseigné à mots couverts au peuple sous la fable de ce châtiment horrible (car le peuple a toujours besoin de "pathos" pour être un bon transmetteur des fables auxquelles il ne comprend rien).

Tout cela réduit à rien en un instant les merveilleuses interprétations romantiques plaisantes mais éloignées (ô combien !) du sens premier.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Lucie Yolle, Apolline, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1083

1) La conception Plotinienne de la Providence.



Chez Plotin, on s' apercoit que traiter de la Providence conduit a poser la problématique de son rapport avec l' idée de la génération de l' Univers sensible, du bien, du mal, de la liberté et du destin de l' ame humaine. Tour a tour, nous analyserons la réponse Plotinienne a ces problématiques.


1) 1- La Providence et la génération du monde.



Le probléme de la Providence en lien avec la génération du monde est posé dés le départ chez Plotin dans cette aporie : " Attribuer a la spontanéité et au hasard l' existence et la formation du monde sensible, c' est absurdité d' homme qui ne sait ni comprendre ni regarder. Mais quel est le mode de la naissance et de la production des choses, dont quelques unes sont contraires a la droite régle, au point qu' on arrive soit a la nier, soit a considérer le monde comme l' oeuvre d' un mauvais démiurge ?"


Au regard de la beauté, de l' organisation de ce monde sensible, Plotin refuse de penser un seul instant qu' il est le produit du hasard et qu' il a un commencement. Plotin se joint a son maitre Platon pour penser que ce monde a sans doute une cause, et c' est une cause intelligente. Par la, la cause intelligente est Providence car elle préexiste au monde qu' elle produit. Il faut dire ici que Plotin défend la Providence contre les épicuriens qui l' avaient niée et étaient arrivés au fatalisme par la doctrine du hasard.


Philosophie De L éducation.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1084

Tardivement, je le concois, bonsoir Pantout.

Vous savez Pantout, vos connaissances me plaisent énormément !
Votre définition de la Providence est géniale. Merci.
A propos, vouliez vous parler du demi - Dieu, c' est a dire Plothémé, que Zeus a chatié ?
Si tel est le cas, je l' ignorais totalement !
J' adore pour ma part le mot Providence ainsi que son étude.
A trés bientot Pantou.
Cordialement a vous.
Ines.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Apolline

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1087

Bonjour a vous, Pantout.

Pourriez vous étre plus détaillé en ce qui concerne la Providence et le corporel ?
S' il vous plait, merci.

Car, c' est bien la premiére fois que je lis une définition de la Providence telle que les anciens Grecs la concevaient.
Effectivement, le romantisme n' y est plus.....

Bonne journée Pantou.
Ines.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1088

La liberté du jugement et de l' impassibilité.



Mais mieux qu' aucune autre philosophie, ils surent justifier cette thése et s' efforcer d' alléguer des preuves rationnelles et des confirmations empiriques. Si l' on en croit le témoignage du pseudo - Plutarque, le portique avancait deux preuves de l' existence du Fatum, qu' il confortait de trois arguments. La premiére est tirée du principe de causalité. Rien n' arrivant sans cause, tout arrive selon des causes antécédentes dont l' enchainement systématique constitue le destin. La seconde se déduit de la sympathie universelle : l' expérience atteste que la nature forme un tout unifié dont les étres interagissent constamment. Viennent ensuite trois confirmations de la thése : la pratique de la mantique qui jouissait d' un réel crédit auprés du portique ; la résignation du sage a l' ordre cosmique, montrant qu' il est des choses qu' on ne saurait empécher ; et le principe de non - contradiction qui implique, d' aprés la logique mégarique, la prédétermination des événements futurs. Si l' on en croit le traité de Fato de Cicéron, cette troisiéme confirmation constituerait en fait une preuve a part entiére. On pourrait alors interpréter la juxtaposition de ces trois preuves comme la manifestation de l' universalité temporelle de la fatalité : le principe de causalité prouve la détermination des choses actuelles par les phénoménes passés, la sympathie, la détermination des phénoménes présents par l' entrelacement spatial des causalités ; et le principe de contradiction, la détermination logique des phénoménes futurs. Quelle que soit la validité de ces preuves, elles ont le mérite d' exister : nous verrons qu' on ne saurait en dire autant du platonisme et de l' aristotélicisme, qui admettaient le concept de Fatum sans en questionner la légitimité.....


Christophe Paillard.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1091

Chère Inès,
Dieu ou sa Providence a un désir très cher : celui de pouvoir PARLER. Ce secret, il l'a placé dans l'homme. Mais l'homme étant tombé dans le monde animal a, sous l'action de l'ennemi, laissé geler cette parole. Or, la parole est un CORPS. La Providence de Dieu doit donc revenir sur ce corps pour le dissoudre. Ensuite, ce corps coagule la Providence.
Si vous avez la nostalgie et l'amour de cette Providence, vous devez savoir qu'elle aussi a le désir de se corporifier.
Voilà le but de notre recherche philosophique et morale : Permettre à la Providence de parler, et donc d'avoir un corps.

J'ignore si cette réponse peut vous apporter quelque chose, mais n'hésitez pas à me dire si quoi que ce soit ne vous paraît pas assez clair.
Vos propos aussi me plaisent beaucoup.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Lucie Yolle, Apolline, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1106

1) 1- La Providence et la génération du monde.



Pour Plotin, le monde n' est pas, en effet, le produit d' un hasard ni d' un quelconque mauvais démiurge car celui ci est beau et organisé. De plus, ce beau et organisé " Monde existe toujours et il n' y a pas d' instant ou il n' existe." Plotin offre ici une alternative a la notion de la création ex nihilo soutenue par les juifs, les premiers chrétiens et certains platoniciens, ( Atticus, Plutarque ) qui, selon lui, affligeraient Dieu des délibérations d' un esprit et des actions de volonté. " Si nous supposons que le monde n' a pas toujours existé et qu' il est né a un certain moment ", nous établirons une idée inférieure de la Providence.


On voit que cet argument que Plotin donne est d' ordre métaphysique : si Dieu crée le monde a un moment donné, cela suppose qu' il est resté inactif pendant une éternité. Donc, cela revient a dire qu' il n' est pas parfait. Pour échapper a ce scandale, Plotin pense qu' il est juste d' en conclure que cet Univers a toujours existé et qu' il est causé non par un simple principe matériel comme l' air, le feu, ainsi que le soutenaient Anaximéne, Héraclite, mais que c' est une puissance : l' intelligence en est la cause. Autrement dit, ce monde est causé, généré par l' intelligence. Notons que c' est une intelligence divine en ce sens qu' elle est différente de l' intelligence particuliére, humaine. Ainsi, il est aussi " Juste d' en conclure que la Providence ( universelle ) est la conformité de l' Univers a cette intelligence." Autrement dit, Plotin interpréte la Providence comme l' ordre donné a ce monde par l' intelligence. Cette intelligence, cause de ce monde, est ce que les stoiciens considérent comme un logos immanent au monde. Aristote la concoit comme un intellect transcendant qui se pense et qui meut le monde, Alexandre d' Aphrodise la voit comme un intellect qui, a la fois, est le moteur du monde et moteur de notre pensée, Albinus, enfin, la considére comme une pure activité intellectuelle qui ne fait que penser les idées et qui laisse la responsabilité de l' organisation du monde a l' ame du monde. Chez Plotin, l' intelligence est antérieure au monde, non pas chronologiquement, mais en ce sens qu' il dérive, procéde, émane d' elle.


Philosophie De L' éducation.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1107

Bonsoir cher Pantout.

Votre définition de notre chére Providence, est merveilleuse.
Vous y parlez de Dieu, tel que je le concois.

Dites moi : vous dites ce qu est votre recherche.
Est ce la recherche de tous les membres présents sur le forum Arca ?
Car, si tel est le cas, je me joins de suite a vous, sans hésitation !

A trés bientot cher Pantout.
Belle matinée !
Ines.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Trémolo, Apolline

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1114

Chère Inès,
Je ne sais si cela est la pensée de tous ceux qui s'expriment sur Arca, qui est un forum libre.
Mais je suis extrêmement touché que vous vous sentiez en communion avec ce que trouvent les chercheurs sincères.
Je suis sûr que celui qu'on appelle Dieu nous voit et nous unit, lorsque nous cherchons l'enseignement si précis des maîtres qui ont trouvé et touché le secret unique caché dans tous les temps.
Si j'ai dit des choses qui vous paraissent vraies et qui le sont, c'est grâce à mon contact avec ces maîtres. Et si, dans ce que j'ai dit il y a des choses fausses, c'est dû à mon ignorance, et tôt ou tard, avec leur aide vous pourrez les rejeter.

Je me réjouis de vous lire sur ce forum.
Continuez ainsi.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1117

Cher Pantout.

Je suis véritablement émue de tant d' honneurs.
Vous étes un sage philosophe Pantout !
Effectivement, Dieu nous observe.
Qu' entendez vous au juste, par les Maitres ?

Vos paroles sont vraies, je le sais, car vous étes une personne sérieuse et digne d' intérét.
Désolée cher Pantout, vous citez souvent la Bible que je n' ai jamais lue.......
Aussi, il me fait plaisir de découvrir ce qu' il en est, dans cet édifiant Livre Sacré !
Merci a vous.

Je poursuis a présent......
Passez Pantout, une agréable matinée.
A trés bientot avec joie !
Ines.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1127

Les maîtres de la tradition sont les grands prophètes et sages de l'humanité. Mais il y a aussi beaucoup de sages inconnus ou qui n'ont reçu aucune mission sociale. On les reconnaît à leurs écrits ou parfois à leurs actes (guérison par exemple). Il y a aussi leurs amis, ceux qui les étudient patiemment. J'aimerais être compté parmi ceux-ci.
Mais au début de notre quête, nous sommes souvent attirés par d'autres auteurs, qui sont parfois bien éloignés du centre mais qui n'en sont pas nécessairement mauvais pour autant.
En priant Isis ou l'âme du monde, nous pouvons attirer à nous de vrais maîtres. Cela se fait le plus souvent par des livres qui se présentent à nous, mais aussi par des personnes rencontrées que la Providence met sur notre chemin.
Un des meilleurs signes est que tous ces maîtres témoignent de la réalité corporelle de l'accomplissement de la divinité en nous et hors de nous.
C'est le mystère du CORPS GLORIEUX, que malheureusement, beaucoup désincarnent, car ne l'ayant pas touché, ils l'imaginent beaucoup plus évanescent qu'il n'est en réalité.

Vous semblez prédisposée à attirer ce genre de maîtres, car votre foi est miraculeuse, et surtout, vous n'êtes pas sectaire, ce qui est malheureusement, le défaut qui empêche tant de croyants qui, pour se convaincre de ce dont ils ne sont pas sûrs, se raccrochent en voulant absolument que les autres soient dans l'erreur.

Je prie pour que vous comme moi soyons guidés par ces vrais maîtres.
à la prochaine...

Dernière édition: par Pantout.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1161

1) -1 La Providence et la génération du monde.





La procession, la dérivation, l' émanation, la génération sont les différents concepts qui signifient la meme chose et que Plotin préfére employer pour expliquer la présence, l' existence du monde sensible. La théorie de la procession, de la dérivation, de l' émanation, de la génération, a l' inverse de la théorie de la création, garde intact la perfection de Dieu : la production du monde est le résultat nécessaire et éternel de la nature divine. Le monde émane d' elle a la maniére dont la Lumiére du soleil est diffusée par lui : de maniére continue. L' intelligence chez Plotin constitue le monde véritable ; c' est un monde intelligible.


Il ne lui manque rien, meme en aucune de ses parties, puisque ces parties ne sont que des fragments arrachés au tout ; il réunit en une Unité indivisible toute vie et toute intelligence si bien que cette Unité fait de chaque partie un tout.


Philosophie De L éducation.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.359 secondes
Achat, Vente, Expertise de livres rares, anciens, épuisés, d'occasion et neufs spécialisés. La Librairie Arca s'inscrit dans la lignée des librairies traditionnelles.
Les visites à la librairie se font uniquement sur rendez-vous, qui seront pris de préférence par e-mail en utilisant ce formulaire ou par telephone au +32 (0)479474542
Nous cherchons en permanence pour achat des livres rares en lot ou à la pièce. N’hésitez pas à nous contacter pour une expertise gratuite.

Site Web Suivi par Le docteur web