ARCA Librairie
Antoine de Lophem
B-1390 Grez-Doiceau Belgique
Tél. : 0032 (0)479 47 45 42
info@arca-librairie.com
www.arca-librairie.com

L' Alchimie Et Les Alchimistes.

Plus d'informations
#2151

Cher Athanase, bonsoir
Je pense que vous étes dans le vrai pour l' abréviation.
Connaissez vous Athanase, l' initiation ionienne par hasard ?
Car j' ai sous les yeux l' étude qui se nomme : " Le grand livre de la nature : Apocalypse philosophique et hermétique."
La connaissez vous ?

Trés intéressant ceci dit ! énormément de repéres et d' indices a propos de l' initiation Hermétique !
Vous savez cher Ami, Papus, entre autres, est fort simple a lire.
Excellent soirée..
Ines.

Dernière édition: par ines.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2166

Déchiffrer les Lois de la Nature.

Les vrais alchimistes placent leur oeuvre sous le signe d' une soumission a Dieu. Ils mettent en oeuvre la matiére, mais considérent que sans l' aide de Dieu ils ne peuvent parvenir a sa finalité. Il y a la une sorte de lecon d' humilité qui n' a absolument rien a voir avec ce fameux pacte de Faust, qui est une version moderne et Prométhéenne, une vision décadente de la pensée alchimique qui exprime la volonté de l' homme de devenir Maitre et possesseur de la Nature. Or l' alchimiste est au contraire celui qui non seulement sollicite l' aide de Dieu, et qui met en oeuvre un processus dans un total respect de la Nature. Tous les traités insistent sur ce point. C' est la Nature qui est le guide et l' inspiratrice. On parle d' ailleurs du Grand Livre de la Nature. C' est en apprenant a lire le Grand Livre de la Nature qu' on parviendra, si Dieu le veut, a cette réalisation.



L' alchimiste cherche a reproduire en vase clos l' acte Créateur. Mais ce n' est pas dans une perspective démiurgique, mais dans une perspective de Louange a la perfection de la Création. C' est la possibilité pour l' homme, d' imiter a sa maniére cette perfection, pour poursuivre l' oeuvre du Créateur et la porter a un point d' accomplissement et de rayonnement.



M.S.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2167

Bonsoir Athanase
Il me fait plaisir, honnétement, que cet extrait de Magdala sollicite votre attention.
Merci pour cet encouragement.
A bientot cher Athanase.
Ines.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2206

Sources protohistoriques de l' alchimie : la métallurgie Sacrée.





Revenons un instant aux légendes sur une origine " Maudite " assignée a l' alchimie. On y trouve, étroitement liées l' une a l' autre, l' idée de quelque chose de supra - humain et celle de secrets " Interdits ", " Illicites." On retrouve l' écho de ces Traditions dans la Bible, ou Cain ( le meurtrier d' Abel ) semblerait correspondre a l' étape ou les hommes découvrent la métallurgie et l' industrie. Mais on trouverait l' écho de hantises semblables chez des auteurs Paiens classiques, comme le poéte Latin Ovide, au livre 1 ( versets 89 et suivants ) de ses Métamorphoses, ou il donne le tableau des quatre ages de l' humanité, de moins en moins bons ( ages d' Or, d' Argent, de Bronze et de Fer ). Ovide écrit : " L' homme ne se contenta pas d' exiger de la riche Terre une nourriture légitime, mais il voulut pénétrer jusqu' en ses viscéres, pour arracher de ses profondeurs ses trésors qu' elle avait enterrés et cachés jusqu' aux alentours du Styx, sources empoisonnées de tous les maux. Il en fit l' extraction du Fer malfaisant, et de l' Or plus dangereux que le Fer. Et avec eux, sortit aussi la guerre, qui se sert de l' un et de l' autre pour combattre et qui, de sa main souillée de sang, brandit les armes cliquetantes."



Aujourd' hui encore, le forgeron demeure, dans bien des légendes et Traditions, une figure ambivalente, a la fois admirée et redoutée.



H.S.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2212

Essayons de nous mettre a la place de nos lointains ancétres, et nous pourrons tout de suite retrouver ( nos propres fascinations enfantines les confirment elles aussi ) la place vraiment extraordinaire que pouvait revétir la métallurgie a leurs yeux. Pour fabriquer des bijoux, des outils et des armes efficaces, il faut disposer déja de connaissances techniques bien développées, sous peine de fournir ( dirions nous ) de la camelote. Mais, pour acquérir cette maitrise du travail des métaux, il fallait nécessairement avoir celle du feu, savoir régler méthodiquement l' ardeur de celui ci. Il fallait aussi savoir arracher les minerais aux entrailles de la Terre : métallurgie et mines s' impliquaient l' une l' autre, les minerais ne se trouvant a fleur de Terre que bien rarement. Or manier le feu, transformer des minerais issus du monde souterrain, n' était ce pas évoquer fatalement tout un Univers psychologique de hantises, d' obsessions, d' attirances mélées ?



H.S.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2216

Chère Inès,
Ces citations sont, à mon avis, des considérations profondément ignorantes comme on en voit tant aujourd'hui, qui projettent l'ignorance moderne et la notion assez primaire et psychologisante actuelle d'une protohistoire imaginaire d'un passé totalement ignoré. L'idée selon laquelle nos lointains ancêtres, en découvrant tout ce qui nous paraît normal aujourd'hui, y aurait attribué par ignorance et "primitivisme" une explication superstitieuse dont la science moderne objective nous aurait enfin délivrés, est un préjugé de cet auteur qui ne peut qu'éloigner de la connaissance du secret alchimique.
Voilà pourquoi, j'ose, puisque vous semblez me faire une confiance que j'espère mériter, vous conseiller d'abandonner cette voie sans issue.
Mais bon, c'est une suggestion. Je ne suis pas un "maître", et si vous pensez le contraire, continuez dans votre voie.
Bien cordialement.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2218

Cher ami
Je vous considére sans aucun doute.
Toutefois, je souhaiterais poursuivre un peu ces quelques extraits.....
Vous qui étes, Pantout, au fait de l' alchimie opérative, considérez vous que, pour des non - adeptes, ces petits textes ont une bien grande valeur en fait ?
Je vous le rappelle mon ami, je suis dans la découverte du grand Art.
Donc, accordez moi un peu de temps s' il vous plait.
Et n' oubliez jamais surtout vos premiers pas en cette Noble discipline !

Je viendrais a des textes bien plus consistants en ce qui concerne l' Art de l' Alchimie et son histoire, par des classiques alchimistes......
Merci mon Ami de prendre part dans cette grande et merveilleuse Aventure qu' est l' initiation, la découverte !
Bien a vous Pantout.
Ines.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2221

Le fait meme de pouvoir transformer le minerai en métal, d' en réaliser un bijou, un outil ou une arme efficaces, n' est ce pas quelque chose qui frappe l' imagination ? Les métaux se trouvent ( répétons le ) rarement a l' état natif, et c' est donc déja quelque chose d' extraordinaire de pouvoir extraire le métal pur. C' est aussi quelque chose de fantastique de savoir réaliser des alliages, ces " Mariages " entre métaux.



Jusqu' a nos jours ( et c' est l' une des différences majeures qui la distinguent si radicalement de la chimie moderne ) l' alchimie se cantonnera au domaine des seuls faits d' observation concréte : on met tel corps en présence de tel autre ; des fumées apparaissent, des couleurs se succédent a un moment donné, on entend des sons précis ; etc.



H.S.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2226

Revenons a la métallurgie protohistorique, celle de l' age des métaux. Les recherches d' historiens spécialisés comme Mircea Eliade et René Alleau ont fort bien mis en valeur ces origines métallurgiques et thaumaturgiques de l' alchimie. Il ne serait pas du tout absurde de parler ici d' une source " Compagnonnique " de l' alchimie, puisque celle ci se relierait, a l' origine, aux confréries qui - chez les peuples de l' époque protohistorique - détenaient les secrets des techniques pour parvenir a une réelle maitrise des métaux. Il ne s' agissait pas seulement d' une préservation des secrets techniques : ceux ci étaient aussi de véritables rites, constituant une véritable thaumaturgie.



Nous avons presque tous été, enfants, naivement émerveillés par le spectacle si fascinant d' une forge de village, ou l' artisan environné de flammes, maniant et réglant le feu, nous semblait une sorte de magicien redoutable. Et, longtemps encore, en diverses régions meme Européennes, le forgeron fit effectivement figure d' homme qui détenait des secrets surnaturels.



H.S.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2270

L' Alchimie est un domaine trop vaste pour essayer d' en faire une synthése. Ce dont nous traiterons ici apportera, nous l' espérons, un éclairage original, aux intéressés par cette discipline particuliére et complexe. Bien que nous soyons conscients de la difficulté a pénétrer cet enchevétrement symbolique, il faut savoir que c' est un moyen extraordinaire pour connaitre la nature de la conscience et comprendre la nécessité des remanifestations pour la faire évoluer. Il ne s' agit évidemment pas pour eux d' oeuvrer effectivement, mais de s' atteler, quelle qu' en soit la rudesse, a cette lecture concernant cette discipline qu' il faut accueillir comme une réalité incontestable de la Sagesse Universelle. Malgré cela, ces propos heurteront quand meme l' étroitesse d' esprit de quelques " Réfractaires " qui condamneront péremptoirement l' Alchimie sans autre forme de procés. Nous les invitons donc a relire ce qu' écrivait magistralement Descartes dans son Discours De La Méthode :
" Le bon sens est la chose du Monde la mieux partagée : car chacun pense en étre si bien pourvu, que ceux meme qui sont les plus difficiles a contenter en toute autre chose n' ont point coutume d' en désirer plus qu' ils en ont.
En quoi il n'est pas vraisemblable que tous se trompent ; mais plutôt cela témoigne que la puissance de bien juger,

et de distinguer le vrai d'avec le faux, qui est proprement ce qu'on nomme le bon sens ou la raison,

est naturellement égale en tout homme ;

et qu'ainsi la diversité de nos opinions ne vient pas de ce que les uns sont plus raisonnables que les autres,

mais seulement de ce que nous conduisons nos pensées par diverses voies, et ne considérons pas les mêmes choses.

Car ce n'est pas assez d'avoir l'esprit bon, mais le principal est l'appliquer bien.
Henri Laurent.

Dernière édition: par ines.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2274

L' Occident et l' Orient gardent depuis plusieurs millénaires la Tradition Alchimique. Cette mystique expérimentale fut pratiquée en Chine, en Inde, en Gréce, puis par les Arabes et les Chrétiens au Moyen Age. Des adeptes vivent encore en France a l' aube du troisiéme millénaire. L' Alchimie Occidentale est indissociable de l' Hermétisme Gréco - Egyptien dont les racines se perdent dans l' Origine de l' humanité. Elle n' est pas une fiction, mais une réalité bien tangible ne pouvant s' accomplir qu' avec l' aide d' En Haut.
Henri Laurent.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.369 secondes
Achat, Vente, Expertise de livres rares, anciens, épuisés, d'occasion et neufs spécialisés. La Librairie Arca s'inscrit dans la lignée des librairies traditionnelles.
Les visites à la librairie se font uniquement sur rendez-vous, qui seront pris de préférence par e-mail en utilisant ce formulaire ou par telephone au +32 (0)479474542
Nous cherchons en permanence pour achat des livres rares en lot ou à la pièce. N’hésitez pas à nous contacter pour une expertise gratuite.

Site Web Suivi par Le docteur web