ARCA Librairie
Antoine de Lophem
B-1390 Grez-Doiceau Belgique
Tél. : 0032 (0)479 47 45 42
info@arca-librairie.com
www.arca-librairie.com

Dieu?

Plus d'informations
#774

Je propose de mettre dans cette catégorie toutes les citations, passages ou versets qui pourraient nous éclairer sur ce qu'on entend par le mot " Dieu".

MR Livre XXVI :

26 Tout ce que nous disons de Dieu et tout ce que nous en pensons, est faux. Seul ce que Dieu est et seul ce que Dieu fait, est véritable.

26' Ceux qui se représentent Dieu à leur image, sont tout à fait aveugles et ignorants. Ils recréent vainement sur la terre ce qui les éblouit dans le ciel.


27 Dieu n'est pas une hypothèse, c'est une nuée incandescente, c'est une pierre translucide, c'est une réalité vivante à jamais.

27' Aucune image ne saurait nous donner une idée de la beauté vivante de l'Unique Splendeur céleste.

Bonne journée,

Trémolo

Dernière édition: par Trémolo.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Yah El, ines, van Ruusbroec

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#779

Bonne idée ! C'est le nerf de la guerre ! Alors essayons de voir ce qui est essentiel et qui pourra nous éclairer.. un peu !

J'ai entendu dire qu'une définition traditionnelle de Dieu serait la suivante :

Dieu est un océan de feu circulaire infini, qui se situe au dessus des étoiles fixes et qui a tendance à descendre.


A noter également, DIEU est anagramme de VIDE...

Dernière édition: par Le Fou du Roi.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Lucie Yolle, Trémolo, Yah El, ines, van Ruusbroec

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#916

Barent Coenders "L'escalier des sages" dans FdP tome II d'EH, p. 255

[...] Les Prophètes et les Philosophes ont comparé Dieu souvent à un Feu, et ils l'ont dit même d'être un Feu.
Il n'y a pas d'autre Élément du Feu que celuy du Soleil.

Tous les principes de la génération proviennent du Soleil.
Le Soleil est le premier opérateur dedans le Monde.
Les générations sont de différentes qualités à proportion que le Soleil est proche ou éloigné.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Lucie Yolle, Trémolo, JeannotLapin, Yah El, ines, van Ruusbroec

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#967

Thomas Vaughan, dit Eugène Philalèthe, "L'Euphrate ou les eaux de l'Orient", Œuvres complètes, La Table d'Emeraude, Paris, 1999, p. 470.

"En vérité, si nous considérons Dieu dans l'abstrait, et tel qu'Il est en Lui-même, nous ne pouvons rien dire de lui positivement, mais nous pouvons peut-être en dire quelque chose négativement, comme l'a fait Denys l'Aéropagite (Traité de Théologie mystique, ch. II). C'est à dire que nous pouvons affirmer ce qu'il n'est pas, mais nous ne pouvons affirmer ce qu'il est (note 3 : cf. chez les Hébreux la théorie de l'Ein Soph, aspect divin dont on ne peut rien dire, ou la théologie négative d'un Nicolas de Cuse par exemple). Mais si, par religion, nous comprenons la doctrine du salut telle qu'elle est établie dans l'Ecriture, alors il est vrai que c'est une doctrine mixte, impliquant à la fois Dieu et la Nature. Et ici je n'ai pas de doute à affirmer que le mystère du salut ne peut jamais être compris sans la philosophie - non en sa juste étendue - car c'est une application de Dieu à la Nature, et une conversion de la Nature en Dieu, et c'est dans ces deux mouvements et leurs milieux que toute connaissance spirituelle et naturelle est comprise."

Dernière édition: par arca.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Le Fou du Roi, Lucie Yolle, Yah El, ines, van Ruusbroec

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2117

Corpus Hermeticum

Vois quelle puissance, quelle vitesse tu possèdes ! Et quand, toi, tu peux tout cela, Dieu ne le pourrait pas ? C'est donc de cette manière que tu dois concevoir Dieu : tout ce qui est, il le contient en lui comme des pensées, le monde, lui-même, le Tout. Si donc tu ne te rends pas égal à Dieu, tu ne peux comprendre Dieu : car le semblable n'est intelligible qu'au semblable. Fais-toi grandir jusqu'à correspondre à la grandeur sans mesure, par un bond qui t'affranchisse de tout corps; élève-toi au dessus de tout temps, deviens Aiôn : alors tu comprendras Dieu.

Ayant mis ta pensée qu'il n'est pour toi rien d'impossible, estime-toi immortel et capable de toute comprendre, tout art, toute science, le caractère de tout être vivant. Monte plus haut que toute hauteur, descends plus bas que toute profondeur. Rassemble en toi-même les sensations de tout le créé, du feu et de l'eau,du sec et de l'humide, imaginant que tu es à la fois partout, sur la terre, dans la mer, au ciel, que tu n'es pas né encore, que tu es dans le ventre maternel, que tu es adolescent, vieillard, que tu es mort, que tu es par delà la mort.

Si tu embrasses par la pensée toutes ces choses à la fois, temps, lieux, substances, qualités, quantités, tu peux comprendre Dieu.

Dernière édition: par Le Fou du Roi.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ines, van Ruusbroec

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2118

Vas-tu dire maintenant : "Dieu est invisible" ? Na parle pas ainsi: qui est plus manifeste que Dieu ? Il n'a tout créé que pour que tu le voies à travers tous les êtres. C'est là le bien de Dieu, le pouvoir miraculeux de Dieu, de se manifester lui-même à travers tous les êtres. Car il n'y a rien d'invisible, même parmi les incorporels. L'intellect se rend visible dans l'acre de penser, Dieu dans l'acte de créer.

CORPUS HERMETICUM

Dernière édition: par Le Fou du Roi.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ines, van Ruusbroec

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2120

Il serait également TRÈS intéressant de faire la distinction entre :
Ein soph, Elohim, Adonaï (Tétragramme IHVH), le Christ, etc.
Pas évident de saisir les nuances... je propose de poursuivre et d'étendre le poste en ajoutant ce que l'on trouve à ce propos, ou ce que l'on pourrait en dire...

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2125

Bonsoir Trémolo
Quelle merveilleuse initiative ce post !!!
Je reviendrais souvent.....

Bon dimanche.
Ines.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Trémolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2126

" l' éternité est la conséquence de l' immutabilité . le temps est la mesure du changement . il n' y a pas de temps en dieu , parce qu' il n' a pas de succession . il n' y a en lui ni passé , ni avenir , mais un seul présent qui embrasse tout son étre dans sa simplicité immuable ."

I.M.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: van Ruusbroec

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2132

Dans le "Message" de Louis Cattiaux:
A la gloire de Dieu* et pour le service des hommes qui liront avec les yeux de l'esprit et du coeur les signes inscrits dans la chair du monde.

(*: LVI: Le feu secret qui suscite les univers, qui les entretient et qui les consume)

Dernière édition: par Ophyusa.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Le Fou du Roi, ines, van Ruusbroec

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2133

J'ai justement une note d'un de nos cours d'hébreu où on était arrivés plus ou moins à la conclusion que voici

"Il ne faut pas confondre le dieu du jugement et le dieu de colère. Le dieu de colère est Adonaï quand il n'est pas béni; le dieu de jugement est Elohim. Quand vous mettez les deux en contact, il se produit quelque chose de terrible. Le dieu de colère doit finir par s'apaiser grâce au dieu du jugement. Nous devons faire en sorte que le dieu du jugement rencontre notre dieu de colère.

Et voici ce qu'on trouve dans le glossaire du site :

[d’Hooghvorst, C., Le Livre d’Adam, Beya, 2008, p. 33]

1 – Elohim représente toujours Dieu sous son aspect de rigueur, de jugement. On l’appelle le Dieu des nations. C’est le Dieu extérieur à l’homme, dont tout le monde parle et que personne ne connaît. Sans lui, il n’y a pas de vie possible dans l’univers. De même qu’il donne la vie, de même il la détruit et consume. C’est le Dieu de la nature, que l’homme doit connaître pour saisir son secret. Le mot se traduit par « Dieu ». En termes chrétiens, il pourrait correspondre au Père Céleste.

Dernière édition: par arca.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Le Fou du Roi, ines, van Ruusbroec

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2134

Et à propos de l'Ein Soph :

[d’Hooghvorst, C., Le Livre d’Adam, Beya, 2008, p. 76]

1 – Le rêve de Dieu. L’inconnaissable, origine de Tout, ne peut se définir. La tradition judaïque l’appelle ein soph (vws }y)), le « sans limites » […]. On ne peut ni le connaître ni le limiter. Il n’est donc pas objet de révélation […]. L’ein soph se pense lui-même, ou plus exactement se rêve, et ce rêve est la première de toutes ses émanations (dont l’ensemble constitue les 10 sephirot). On l’appelle « la couronne céleste », en hébreu keter elion (}wyl( rtk). Cette première émanation de l’ein soph est décrite comme une matière très fluide, la plus subtile qui soit, appelée par les sages de vérité, semence. Mais cette pensée divine peut être atteinte par l’homme dans ce qui est précisément appelé le don de la Torah ou création. C’est dans cette création que la divinité s’exprime et se connaît en se définissant. Israël, en le contemplant, se révèle à lui-même également, comme dans un mystérieux miroir. Et tout cela est appelé alliance. Ainsi, la Torah et l’alliance ne sont qu’une seule et même chose donnée à Israël dans le mystère de la bénédiction. Ce rêve, cette première émanation de l’inconnaissable, cette pensée, se dit holem ({lwx), le nom d’une voyelle longue en hébreu (ô), représentée par un point qui se place au-dessus de la consonne. Le mot holem procède du verbe halom ({lx), qui signifie « rêver » ; de là, le mot halom ({lwx), rêve.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Le Fou du Roi, Pantout, ines, van Ruusbroec

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#2222

On trouve dans La Théosophie de Tübingen, texte recueillit dans ORACLES ET PROPHETIE, éd. Beya, les passages suivants :

« Dieu est un conduit de feu, très long, serpentant en spirales, sifflant. Si on touche ce feu éthéré, on n’a pas le cœur divisé. Car l’éon n’a pas de division, mais avec un soin incessant il est mêlé aux éons par Dieu même. Né de lui-même, sans maître, sans mère, inattaquable, dont le nom ne se laisse renfermer par aucune parole, habitant dans le feu : voilà Dieu ! Quant à nous, ses messagers, nous sommes une parcelle de Dieu. »

Et plus loin :

« 21. À la question : « Qu’est-ce que Dieu ? », Apollon répondit :

Il se manifeste de lui-même, il n’a pas été engendré, il est sans corps et sans matière. De là sortent les lumières de l’Olympe, circulairement, sphériquement, et d’ici se discerne le faible éclat de l’éther, illuminant le Soleil, la Lune et les constellations. Voilà ce que mon intellect a appris à connaître, mais le reste, je le tais, tout Phébus que je sois. Quant à toi, cesse de t’enquérir de ce qui est illicite et de méditer ce qui est trop élevé pour ta sagesse naturelle. »

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Herr Tripa, Pantout, van Ruusbroec

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.234 secondes
Achat, Vente, Expertise de livres rares, anciens, épuisés, d'occasion et neufs spécialisés. La Librairie Arca s'inscrit dans la lignée des librairies traditionnelles.
Les visites à la librairie se font uniquement sur rendez-vous, qui seront pris de préférence par e-mail en utilisant ce formulaire ou par telephone au +32 (0)479474542
Nous cherchons en permanence pour achat des livres rares en lot ou à la pièce. N’hésitez pas à nous contacter pour une expertise gratuite.

Site Web Suivi par Le docteur web