ARCA Librairie
Antoine de Lophem
B-1390 Grez-Doiceau Belgique
Tél. : 0032 (0)479 47 45 42
info@arca-librairie.com
www.arca-librairie.com

Transmettre La Tradition.

Plus d'informations
#1501

La transmission est au coeur de la notion de Tradition, qui signifie d' abord remettre, confier, a transmettre. Il n' y a peut étre pas de question plus décisive aujourd' hui pour les grandes voies spirituelles, aussi a t il semblé opportun de consacrer cette étude a la question de la transmission. Autrement dit, c' est le rapport complexe entre Tradition et histoire que l' on accepte d' aborder, sous différents angles et a partir de sujets divers.


Un premier enjeu consiste a se démarquer des idées recues et des confusions qui régnent dans la société contemporaine, ou l' on confond volontiers transmission et communication, ou encore information et savoir.....Nous sommes saturés de communication, mais y a t il pour autant transmission ? Rien n' est moins sur ! Quant aux " Autoroutes de l' information ", dont on nous vante chaque jour les bienfaits, elles sont loin de se confondre avec les voies de la connaissance !


On assiste aujourd' hui a une crise générale de la transmission, qui dépasse le cadre des grandes religions : toutes les institutions sont concernées, a commencer par la famille et l' école. La révolution technologique s' accompagne meme de phénoménes de transmission inversée, dans la mesure ou le savoir et la compétence technique acquis par les générations nouvelles se transmettent aux plus anciennes.....


La crise touche les Traditions religieuses elles memes. A des degrés divers, elles sont toutes confrontées au défi de la transmission, aujourd' hui plus que jamais. Rien n' est assuré ici - bas, et la Tradition la plus solide n' est pas a l' abri des secousses de l' histoire ; il n' y a pas de Tradition sans histoire ! Pour ne prendre que l' exemple du christianisme Occidental, cette crise concerne a la fois les acteurs de la transmission - le role de la famille, du clergé, des institutions religieuses est mis a mal - les contenus, les modes de transmission, et les conditions de réception, tributaires des données culturelles ambiantes.


M.B.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Le Fou du Roi, Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1502

Mais ces symptomes ne doivent pas faire oublier que les Traditions spirituelles encore vivantes sont les héritiéres d' une transmission de plusieurs siécles, voire dizaines de siécles, et qu' elles sont en quelque sorte rompues a la confrontation au temps de l' histoire. Un retour sur elles memes, sur leur propre histoire, un recours aux outils des sciences humaines et un usage approprié du comparatisme ne peuvent qu' étre bénéfiques et ouvrir des pistes salvatrices. Toute réflexion un peu sérieuse sur le sujet doit prendre en considération les données que fournissent la structure et l' histoire des grandes Traditions.


On ne pouvait aborder tous les aspects d' un sujet aussi vaste ; on a laissé de coté l' immense question de la naissance et de la disparition des Traditions. L' émergence des formes religieuses qui se constituent en Tradition, avec ce qu' elles empruntent, s' approprient, et affirment de spécificité, avec des régles interprétatives bien définies, et l' effacement de ces formes, avec leurs corpus d' enseignements, écrits ou oraux, de croyances, de pratiques, sont des questions qui auraient mérité a elles seules un volume.


Il a paru préférable de mettre l' accent sur le probléme des conditions dans lesquelles s' effectue la transmission, plus précisément sur la relation entre les agents, les moyens - ou médias - et la réception de la transmission. En filigrane, se pose la question : a quelles conditions la transmission est elle sure et Traditionnelle ? Qu' est il possible de transmettre vraiment, jusqu' ou peut - ou doit - aller une transmission qui se veut traditionnelle ?


Un certain nombre d' études montre que la réception ne dépend pas seulement de la sacralité du message ou de l' efficacité des moyens employés, mais de facteurs favorables, de données contingentes. La Tradition peut s' imposer d' elle meme, par sa force intérieure, mais les facteurs historiques peuvent en faciliter la réception ou l' entraver, selon les époques, les lieux et les milieux socioculturels. On touche la au probléme des ruptures de transmission dans une Tradition, des degrés et des moyens de transmission.


M.B.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Le Fou du Roi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1510

A propos des modes de transmission, il convient de rappeler une distinction classique entre la transmission directe, orale, mystique, prophétique, qui est de l' ordre de la révélation, et dont témoigne l' écriture, et la transmission qui résulte d' une codification par l' écrit, les rites, les priéres, invocations et chants sacrés, la prédication, etc, et qui passe par des médiations institutionnelles telles que la famille, le clergé, la confrérie spirituelle, la communauté religieuse. Il convient de s' interroger sur ce passage de la révélation a la transmission médiate, qui implique une distorsion, une inadéquation, qui doivent étre maitrisées sous peine de falsification ou de déformation. A ce stade interviennent les nécessaires régles d' interprétation que se donne une Tradition pour encadrer et baliser la transmission, afin qu' elle soit sure et efficace.


En effet, la transmission va bien au - dela de la seule communication d' un enseignement ; elle implique la mise en oeuvre de l' interprétation, c' est a dire d' une herméneutique, avec ses régles propres, et d' une influence spirituelle débouchant sur une réappropriation des données Traditionnelles. Parallélement a la conservation et a la transmission des textes sous leurs aspects matériels et techniques, se transmettent un savoir et un pouvoir, des procédés et des instances de régulation censés veiller sur la qualité et l' orthodoxie de la transmission. Cela se vérifie aussi bien dans la cohérence du développement théologique et mystique d' une Tradition qu' au niveau de la transmission de l' influence spirituelle au sein d' une société initiatique.


M.B.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Le Fou du Roi, Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1511

En se placant sur le plan de la tradition vécue, plusieurs études soulignent que la transmission n' est vraiment compléte et sure que s' il y a appropriation de la Tradition par le récipiendaire. Celui ci doit se montrer capable de se réapproprier ce qui lui a été transmis et de le vivre par les différents moyens mis a sa disposition et en rapport avec ses possibilités. Cette conception est au coeur du rapport au Maitre dans les confréries spirituelles, mais elle est présente dans toute société Traditionnelle, par le biais de la transmission de la connaissance religieuse, des métiers et des Arts. Sur le plan de la vie spirituelle, la participation a la liturgie, le travail de la mémoire, la méditation et la priére devant des images de dévotion, l' assistance ou la participation au théatre religieux ont été au Moyen Age des moyens d' appropriation de la Tradition par le peuple chrétien.

Puisse cette étude contribué a faire prendre conscience des exigences d' une transmission authentiquement Traditionnelle et permettre d' ouvrir des pistes de réflexion sur les voies d' un dépassement de la crise qui frappe les grandes Traditions spirituelles.


M.B.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Athanase Lynxe, Le Fou du Roi, Ophyusa

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1512

Paradosis, paradisos.


Il n' est rien de plus difficile, pour ne pas dire impossible, que de tenter d' expliquer a l' homme contemporain ce qu' il faut entendre par Tradition. Tout, a vrai dire, lui interdit l' accés a cette Terra Justissima ; il s' en situe a l' antipode.


Alors que cet homme se tourne délibérement vers l' avenir au nom du " Progrés " qui fera que demain sera obligatoirement mieux qu' hier, la Tradition le renvoie a un passé antérieur au passé, et qui lui apparait comme effondré, enseveli sous la poudre des siécles. Alors qu' il vit dans l' instant immédiat et jouissif, elle l' entretient de l' instant éternel, qui est aussi l' éternel maintenant. Alors qu' il est épris de changements et d' innovations, elle le renvoie - horrible punition ! - a l' inlassable répétition du meme. Alors qu' il a perdu la notion du sacré, elle l' importune en lui rappelant la prégnance autour de lui et en lui. Alors qu' il se révolte contre toute idée d' antériorité, elle le convoque a la vénération des textes sacrés et des Maitres spirituels ( qui, au reste, ne lui imposent rien, a la différence des instances cléricales ). A son statut d' homme désaxé, dissocié, inattentif, la Tradition oppose toute une axialité, une stabilité, une vigilance.

B.J.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Athanase Lynxe, Le Fou du Roi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1514

ines écrit: Il n' est rien de plus difficile, pour ne pas dire impossible, que de tenter d' expliquer à l' homme contemporain ce qu'il faut entendre par Tradition.

Je suis entièrement d'accord : beaucoup d'hommes n'ont même pas l'imagination assez développée pour s'en faire une idée, ne serait-ce qu'à titre d'hypothèse.

C'est souvent encore plus impossible quand il s'agit de leur faire comprendre que la tradition ou transmission est d'abord celle d'un objet (appelons-le, parmi de nombreux autres noms, «don de Dieu»), et que cette transmission-là, secrète et seule authentique, vivifie et légitime toute tradition religieuse extérieure au sein de laquelle elle se produit.

Les rabbins ou cabalistes hébreux, par exemple, ne pourraient jamais commenter le texte de Moïse en connaissance de cause, s'ils n'avaient dans leurs mains l'objet dont toute la Torah écrite parle en termes voilés.

Enfin, c'est ce que je pense avoir compris d'après les dires des Maîtres de la Tradition.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Le Fou du Roi, Lucie Yolle, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1532

L' absence de cadres, sans parler de celle de rites, la toute - présence d' un esprit critique inoculé dés la premiére scolarité et développant un scepticisme simplificateur ou la pierre rugueuse du refus a succédé au mol oreiller, " L' air du temps " qui ne porte a rien moins qu' aux étapes de questionnement et aux stations d' intériorité, le martélement d' une idéologie hostile a l' idée du divin, ou indifférente - ce qui est pire - tout finalement se ligue pour rendre l' homme étranger a sa patrie d' origine, tout contribue a l' installer dans l' impossibilité d' en soupconner meme l' existence.


Les pistes sont d' autant moins reconnaissables que si la Tradition reste en - deca de tout soupcon, les différentes Traditions qui en dérivent portent obligatoirement les traces d' usure, les déviations inhérentes a toute chose manifestée. Cependant, par - dela les mille défaillances humaines qu' il faut savoir laisser a leur niveau relatif, les éléments de transcendance inclus au plus profond des Traditions restent inaltérées, inaccessibles aux procés d' intention et aux éraflures de l' entropie ; ils continuent, en dépit des aléas de l' histoire, de constituer un dépot d' une richesse inépuisable, véritable offrande renouvelée du divin a l' humain.


Rappelons que " Tradition " vient du latin Traditio, de tradere " Livrer, transmettre, donner de l' un a l' autre ", équivalent au grec paradosis, de paradidomi " Transmettre par Tradition." Le sanskrit dadami renvoie a la meme racine indo - européenne do, " Donner."


B.J.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Le Fou du Roi, Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1547

Magnifique Inès, je dirais même émouvant ! Merci

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Pantout, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1625

Je suis convaincu que la sincérité envers LA TRADITION, et que la demande À VOIX HAUTE à ISIS (ou comme on voudra l'appeler) sera entendue par elle, et, étant donné que Cattiaux (par exemple) l'a reçue en main, cette TRADITION se manifestera bien un jour ici-bas, à condition de ne pas se décourager, car Dieu teste ses amants. C'est normal, il s'agit de la chose la plus incroyable, la plus énorme, la plus formidable et la plus dense qu'on puisse imaginer.
comme disait EH, "Dieu est peut-être vieux, mais pas gaga !".
IL nous écoute certainement et doit bien rire.

Dernière édition: par arca.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Le Fou du Roi, Heunayro, Ophyusa, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1651

Bonsoir Pantout
A la bonne heure si vous étes complétement charmée par la Tradition !
Il en va de meme pou moi également.
Le forum Arca est une une attestation de cette fameuse Tradition.
A chaque ligne que je lis, les membres en font preuve !
Notamment en ce qui concerne la Tradition de l Art Royal.

A bientot Pantout.
Belle soirée.
Ines.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Herr Tripa, Athanase Lynxe, Le Fou du Roi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.335 secondes
Achat, Vente, Expertise de livres rares, anciens, épuisés, d'occasion et neufs spécialisés. La Librairie Arca s'inscrit dans la lignée des librairies traditionnelles.
Les visites à la librairie se font uniquement sur rendez-vous, qui seront pris de préférence par e-mail en utilisant ce formulaire ou par telephone au +32 (0)479474542
Nous cherchons en permanence pour achat des livres rares en lot ou à la pièce. N’hésitez pas à nous contacter pour une expertise gratuite.

Site Web Suivi par Le docteur web