ARCA Librairie
Antoine de Lophem
B-1390 Grez-Doiceau Belgique
Tél. : 0032 (0)479 47 45 42
info@arca-librairie.com
www.arca-librairie.com

Les Maladies De L' Ame.

Plus d'informations
#1319

[PYTHAGORE., Les vers d’or. Commentés par Hiéroclès (trad. M. Meunier), L’artisan du livre, 1925, p. 192, n°1]

C'est la conscience de notre ignorance qui nous pousse à vouloir apprendre ce que nous ne savons pas. "Or, écrit Fabre d'Olivet, il est évident qu'on ne peut savoir que ce qu'on a appris des autres, ou ce qu'on a trouvé soi-même : pour avoir appris des autres, il faut avoir voulu recevoir des leçons; pour avoir trouvé, il faut avoir voulu chercher; mais on ne peut raisonnablement désirer d'apprendre ou de chercher que ce qu'on ne croit pas savoir. Si l'on s'en impose sur ce point important, et si l'on imagine savoir ce qu'on ignore, on doit juger tout à fait inutile d'apprendre ou de chercher; et alors l'ignorance est incurable : elle devient insensée si l'on érige en docteur sur les choses qu'on n'a point apprises ni cherchées, et dont on ne peut par conséquent avoir aucune connaissance?

C'est Platon qui a fait ce raisonnement irrésistible et qui en tire cette conclusion : que toutes les fautes que l'homme commet viennent de cette sorte d'ignorance qui fait qu'il croit savoir ce qu'il ne sait pas".

[...] Trouver sans chercher est chose difficile et rare; trouver ce qu'on cherche est commode et facile; ignorer et chercher (ce qu'on ignore) est impossible...

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1320

Dans le premier verset que vous citez, il fait donc si je comprends bien la distinction entre le moment où les péchés nous seront pardonnés, et le moment où ils seront sont ôtés ! Et entre le moment où nous nous tournerons vers le Très-Haut, et le moment où nous l'atteindrons...


Cela serait-il à mettre en rapport avec la naissance du Christ et puis sa croissance, et le moment où il se met à parler ? Ou quand on reçoit la Pierre et puis qu'on parvient à faire l'or ?

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Herr Tripa, Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1451

Voir les maladies de l' ame et vouloir en guérir.


Jésus - Christ est toujours prét a faire le don de sa Lumiére et de sa vie a tout homme venant en ce monde, fut il totalement écrasé sous le fardeau de ses miséres. Comment se fait il qu' un si grand nombre, au lieu de relever la téte vers le Christ dans un élan d' espérance, demeurent de plus en plus inclinés vers le bas et asservis au mal qui ronge leur ame ? Comment se fait il qu' un si grand nombre de malades spirituels, qui sans doute désirent guérir, ne font que tourner autour de la voie de la guérison, sans y entrer résolument ? Ce n' est surement pas en raison d' une impuissance du médecin, car il n' existe pas de maladie spirituelle que Jésus - Christ ne puisse et ne veuille guérir. La grace de la guérison, il ne la réserve pas a une élite, mais il l' offre a tous sans faire de distinction de personnes, si ce n' est en faveur des plus pauvres et des plus blessés.


Lumen Christis.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Athanase Lynxe, Trémolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1454

La maladie dans le M+R (sélection)

3:7
Quand un saint guérit un malade, il lui apprend ensuite à aider les autres. Ainsi il le guérit deux fois.

3:81
Sans la volonté de guérir, il n’y a pas de cure possible, il faut donc interroger tout malade avant de rien entreprendre.

5:15
La misère, l’esclavage, la maladie, la vieillesse et la mort nous ramènent constamment vers la seule réalité qui est Dieu.

8:57
La misère, la maladie, la vieillesse, le doute et la mort devraient nous précipiter dans les bras de celui qui nous propose la richesse, la santé, la jeunesse, la connaissance et la vie.

14:32
Les hommes soumis à la vie d’exil, à la faim, au froid, à la douleur, à la maladie, à la décrépitude, au doute, à l’apparence, à la solitude, au désespoir et à la mort, doivent s’entraider pour vivre et espérer, sans oublier toutefois de chercher la voie de la pureté divine qui mène là où rien ne fait défaut à personne.

17:25
La sobriété, la simplicité et la charité sont les trois grands médecins du corps, de l’esprit et de l’âme, mais l’amour divin est le seul remède à la maladie de nos vies exilées.

18:4
Vivant d’artifices dans un monde truqué, ils collectionnent les maladies physiques et mentales les plus horribles et ils parlent de leur science qui sauvera l’humanité, car leur vieux fonds de révolte les a rendus sourds à la voix de la sagesse divine.

18:9’
Le péché est ce qui engendre en nous la puanteur de la misère, du crime, de la maladie, de la décrépitude et de la mort.
« Qui peut se glorifier d’habiter le fumier ici-bas ? Et qui peut se vanter de s’être purifié de sa mauvaise odeur ? »

22:75’
Le Seigneur enseigne la science en secret, et ils la profanent publiquement. Le Seigneur guérit les malades, et ils empoisonnent les bien portants. Le Seigneur ressuscite les morts, et ils tuent les vivants.

25:46’
Nous ne sommes pas là pour enchaîner les prisonniers ni pour achever les malades, mais plutôt pour les libérer et pour les guérir dans l’amour du beau Seigneur de résurrection.

26:43’
Les peuples qui nous entourent se croient trop forts pour recevoir le Livre de la grâce de Dieu, mais en réalité ils sont trop malades et trop pervertis. Ils se croient trop justes pour recevoir le Livre de l’amour de Dieu, mais en réalité ils sont trop pécheurs et trop infidèles. Ils se croient trop savants pour recevoir le Livre de la connaissance de Dieu, mais en réalité ils sont trop orgueilleux et trop ignorants.

28:33’
Aucune joie, aucune sécurité, aucun repos, aucune paix pour nous, tant qu’un croyant pleurera dans ce monde de misère, tant qu’un égaré tâtonnera dans ces ténèbres de l’exil, tant qu’un malade agonisera dans ce charnier de la mort, tant qu’un crucifié gémira sur cette croix de rançon.

29:22
Le doute et l’impiété nous sont transmis par simple contact comme les maladies contagieuses, et nous mourons comme des pestiférés dans l’horreur et dans la puanteur. La foi de quelques-uns ne nous sauvera-t-elle pas de même ?

34:10
Écoutons l’insensé de Dieu qui nous parle : « Au jour de la restitution de toutes choses, les élus de Dieu ne connaîtront plus la crasse de la mort, ni la douleur, ni la maladie, ni le travail servile, ni la saleté, ni la pauvreté, ni le doute, ni la peur, ni la haine, ni les ténèbres de l’exil. »

34:29
Rien ne nous sauvera de la misère, de la crasse, de la maladie, de la souffrance, de l’ignorance, de la peur, de la haine, du désespoir, de la solitude et de la mort, que la science de Dieu très savant.

36:108
Nous sommes malades de ta quête Seigneur, et nous agonisons de ton absence, car le monde et ses distractions nous dégoûtent, et notre désir est en toi seul à présent.

39:46
Mes amis, ne voyez-vous pas le nombre et l’énormité de vos maladies dans le monde, et ne voyez-vous pas l’épuisant labeur de vos travaux toujours à recommencer ?

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Herr Tripa, Athanase Lynxe, Lucie Yolle, Trémolo, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1455

Bonjour Arca.

J' ai pris connaissance a l' instant des commentaires que Louis a laissés dans son oeuvre magistrale.
C' est saisissant de vérité !

C' est la premiére fois que je découvre cette oeuvre.
Un ami sincére m' a offert " Le message retrouvé."
Je suis aussi désolée, Arca, de n' étre pas plus impliquée en ce moment dans cette oeuvre.
J' y viendrais trés certainement.
Tout au moins pour transmettre mes ressentis a sa lecture.

Je vous remercie Arca, d' avoir eu cette belle initiative de nous faire partager les commentaires de Louis.

A trés bientot et, excellente aprés midi.
Ines.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1456

Eh bien, cher Arca, voilà de quoi lancer quelqu'un sur un article pour la prochaine revue !!!

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1462

La Médecine des corps est la base même de l'enseignement de l'alchimie. Paracelse dit qu'on n'améliore pas le son d'une cloche (qui est son esprit) en travaillant sur la tonalité, mais sur le métal de cette cloche. Voilà pourquoi la science traditionnelle soigne les corps, alors que les mystiques (au sens moderne du terme) rêvent sans médecine.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Athanase Lynxe, Le Fou du Roi, Trémolo, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1474

Bonjour Pantout.

D' une part, j' ignorais que pour les alchimistes, la médecine des corps s' avérait indispensable. Merci.

D' autre part Pantout, je me considére spirituelle, mais je ne réve pas, quant a moi, a vivre sans médecine. D' ailleurs, je suis en fort bonne relation avec mon docteur, qui est un ami.

Vous m' apprenez bien souvent des choses importantes et essentielles.
Merci a vous !

Par exemple, sur les alchimistes et leur Art.
J' évolue a mon rythme dans votre domaine. C' est a dire lentement.
Car votre Art est fort complexe pour une ignorante telle que moi.
Merci a vous Pantout d' étre toujours avec moi, aussi patient.

Bien a vous.
Ines.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Le Fou du Roi, Pantout

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1496

Cher Pantout,

Cette médecine des corps dont vous parlez (en citant Paracelse) est-elle la même que la médecine que nous connaissons actuellement? Si non, quels sont leurs points communs et divergences? Si l'alchimie et la médecine sont si liées, comment se fait-il que mon médecin généraliste n'a AUCUN IMPACT sur ma vie spirituelle??

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1548

Ce Wolsky est tout de même extraordinaire :

Le but de toute science mathématique est d'arriver à la solution des problèmes qui lui appartiennent. L'alchimie, comme toute science, a des problèmes ; donc le but de la mathématique hermétique est de conduire à leur solution. Mais tous les problèmes de cette science dépendent d'un seul et n'en sont que des cas particuliers. Ce problème est celui de la médecine universelle qui est l'unique et véritable moyen d'entretenir toutes choses en état d'équilibre parfait ou de rétablir cet équilibre s'il a été détruit. Par l'équilibre la vie se conserve, par le défaut d'équilibre elle s'éteint. Les métaux imparfaits sont en équilibre instable, ils sont donc malades et la perfection en équilibre parfait de l'or peut seul les rendre inaltérables.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Athanase Lynxe, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#1620

Herr Tripa écrit: Cher Pantout,

Cette médecine des corps dont vous parlez (en citant Paracelse) est-elle la même que la médecine que nous connaissons actuellement? Si non, quels sont leurs points communs et divergences? Si l'alchimie et la médecine sont si liées, comment se fait-il que mon médecin généraliste n'a AUCUN IMPACT sur ma vie spirituelle??


La médecine moderne a de commun avec celle de Paracelse, d'avoir, par son influence, cherché dans les minéraux plus que dans les végétaux. Elle a aussi en commun d'agir sur le sang, soit par la digestion, soit par la transfusion directe qui est plus rapide et efficace. Mais, la médecine moderne est incapable de séparer l'essence quinte ni de donner l'immortalité. Elle accomplit des miracles techniques remarquables, mais sans la moindre science. Elle travaille mécaniquement et par statistiques. Grâce d'ailleurs à la quantité et à la vitesse des ordinateurs, elle pourrait faire croire à de la science. Mais cette médecine est profane et sans Dieu. Nous pouvons nous en servir car nous n'avons rien d'autre tant que Dieu ne nous indique pas la vraie science. Mais la médecine des sages nous procure non seulement la santé, mais la résurrection des corps unis aux esprits et aux âmes. Cela, votre médecin généraliste, qui guérit toutes les maladies sauf la dernière, ne le pourra pas quand l'heure sera venue.
En attendant, reconnaissons que l'aspirine est parfois bien utile...

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Herr Tripa, Le Fou du Roi, Yah El, ines

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.109 secondes
Achat, Vente, Expertise de livres rares, anciens, épuisés, d'occasion et neufs spécialisés. La Librairie Arca s'inscrit dans la lignée des librairies traditionnelles.
Les visites à la librairie se font uniquement sur rendez-vous, qui seront pris de préférence par e-mail en utilisant ce formulaire ou par telephone au +32 (0)479474542
Nous cherchons en permanence pour achat des livres rares en lot ou à la pièce. N’hésitez pas à nous contacter pour une expertise gratuite.

Site Web Suivi par Le docteur web