ARCA Librairie
Antoine de Lophem
B-1390 Grez-Doiceau Belgique
Tél. : 0032 (0)479 47 45 42
info@arca-librairie.com
www.arca-librairie.com

A propos des TENEBRES

Plus d'informations
#437

« Ce qui est en bas doit être rendu semblable à ce qui est en haut ». Il faudrait donc rendre les ténèbres d’en bas semblables à ce qui est haut ?

Mais que sont ces deux ténèbres ? J’ai lu que la ténèbre était une chair, mais quelle est alors cette chair palpable ? Comment est-ce qu’une ténèbre peut être une chair (bonne ou mauvaise) ?

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Cybele Encemiroir, Apolline, Yah El

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#451

Bonsoir Trémolo,

Il semblerait, si je comprends bien Philalèthe (voir glossaire, corrigez-moi si je me trompe), qu'il y ait effectivement deux sortes de ténèbres. Les premières, nous pourrions les sentir apparemment et seraient horribles et les sages les appelleraient les ténèbres actives. Leur effet serait le froid, ce qui gèle ou fige en mort apparente. Un peu comme lorsqu'on dirait qu'Osiris est gelé en nous...

Il y aurait aussi des ténèbres dites divines, qui seraient comme une lumière ou un certain feu, qui chauffe et éclaire et qui serait inaccessible et infini. Elles seraient invisibles et incompréhensibles. Ce serait l'Ayin Soph des hébreux, c’est la Déité non-voilée.

Et La substance moyenne ou chaîne entre les deux est ce que nous appelons communément la Nature (la psyché ?). Quant à l'opération pour les réunir, c'est une autre histoire... et pour ce qui est de la chair... je crois qu'une fois de plus ce ne sont que les mêmes choses mais avec des mots différents, il y a chair et chair !

Ceci dit, c'est une très bonne question à laquelle je ne saurais répondre. La chair d'en-bas, palpable serait les ténèbres horribles, déchues et mortelles alors que la chair d'en-haut serait ce feu qu'il faut faire descendre grâce à un aimant pour convertir la chair d'en-bas !? Je ne sais pas...

Peut-être quelqu'un pourrait nous éclairer ?

Dernière édition: par arca.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Cybele Encemiroir, Trémolo, Apolline, Yah El

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#627

Je suppose que notre peau a été qualifiée de "ténèbre", à cause de la vieille étymologie :

Tenebra : quod tenet umbram (Isidore, je n'ai pas la référence)

Dernière édition: par JeannotLapin. Raison: Orthographe
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Athanase Lynxe, Le Fou du Roi, Cybele Encemiroir, Trémolo, Yah El

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#655

Dans le dictionnaire du site:
Origine étymologique

tenebrae

< tenere – prohibere
< tenere umbram

car elles « tiennent » les yeux en les gênant et elles « empêchent » la vue
elles tiennent de l’ombre (Isidore)

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Cybele Encemiroir, Apolline, Yah El

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#686

Il semblerait que ce qui est bon en bas soit appelé ténèbres, mais que Satan, pour nous décourager de trouver le grand secret, fait tout pour nous faire croire que ces ténèbres sont mauvaises. On serait donc tenté de confondre l'incarnation qui a un but divin, avec la déviation de cette incarnation appelée "chute", "exil", etc. Autrement dit, on serait tenté de vivre uniquement en esprit en nous coupant de nos racines, et de vouloir toujours nous élever vers des plans supérieurs. Ce qu'il faut, au contraire, c'est obtenir le pardon de cette chute et la régénération médicale du corps. Voilà pourquoi la médecine est l'art de Dieu, et voilà aussi pourquoi le don de Dieu a été accordé souvent à des médecins (Maïer, Paracelse, Rabelais, etc.)
Il nous faut donc traverser le tunnel jusqu'au bout et non, comme Satan le voudrait, revenir en arrière.
On comprend mieux ainsi que beaucoup d'enseignements actuels, dits "spiritualistes", sont, sans le savoir, une suggestion de Satan qui nous fait mépriser l'incarnation. Bien sûr, il ne faut pas s'installer dans la crasse du péché et s'y complaire, mais rêver n'est pas sortir de prison avec son corps...

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Cybele Encemiroir, Trémolo, Apolline, Yah El

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#698

Au sujet des ténèbres, deux choses me viennent à l'esprit :

- Dieu a créé la lumière et les ténèbres, au début de la Genèse. Gérard Dorn explique donc que ces ténèbres sont bonnes, puisque créées par Dieu. Comme l'a écrit Pantout, c'est Satan qui nous fait confondre les ténèbres bonnes et les extérieures dues à la chute.

- Le MR parle dans la prière de la Mère de la "Mère lumineuse entourée de ténèbres". Le comte de Gabalis ("Entretiens sur les sciences secrètes....", p. 113) dit :

"Dieu aime à se retirer dans son trône nébuleux et, qu'épaississant les ténèbres qui environnent sa Majesté redoutable, Il habite une lumière inaccessible et ne laisse voir ses vérités qu'aux humbles de cœur. Apprenez à être humble, mon fils, si vous voulez pénétrer ces ténèbres sacrées qui environnent la vérité."

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arca, Athanase Lynxe, Le Fou du Roi, Cybele Encemiroir, Trémolo, Apolline, Yah El, Benoît-Michel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#902

En tout cas, dans le fameux DIES IRAE de la messe des morts, il est dit:

"Ne absorbeat eas TARTARUS, ne cadant in OBSCURUM! " (que le TARTARE ne les [les âmes] absorbe pas! Qu'elles ne tombent pas dans l'OBSCUR!).

Le tartre ou tartare semble être l'extrême cône du bas, tandis que l'obscur serait l'Hadès ( de A + IDEIN en grec, = ne pas voir).
Il semble aussi que le symétrique de ces deux, soient, avec la terre entre les deux: le KOSMOS (l'ordre, la chevelure peignée ou monde des astres en révolution ordonnée), et l'OURANOS ou ciel.

Un poème orphique dit que ZEUS fait ressortir, du Tartare même, des choses merveilleuses.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Le Fou du Roi, JeannotLapin, Benoît-Michel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#903

On sait l'effet horriblement corrosif du tartre sur la peau...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#910

Voici un passage très instructif sur les ténèbres :

"Il vous faut comprendre que Dieu, avant son oeuvre de Création, était replié sur lui-même, contracté. En cet état, les Egyptiens l'appellent monas solitaria, monade solitaire, et les cabalistes, aleph tenebrosum, aleph ténébreux. Mais quand vint l'instant décrété de la Création, alors apparut aleph lucidum, l'aleph lumineux, et la première émanation fut celle du Saint-Esprit dans le Sein de la Matière.


Et plus loin (p. 316)

"Ce qui est sous tous les degrés du sens, consiste en certaines ténèbres horribles et inexplicables. Les magiciens les appellent ténèbres actives, et leur effet dans la nature est le froid. Car les ténèbres sont le visage du froid - le teint, le corps et la matrice du froid- tout comme la lumière est le visage, le principe et la fontaine de la chaleur. Ce qui est au-dessus de tout degré d'intelligence est un certain feu, ou lumière, infini et inaccessible. Denys l'Aréopagyte les appelle ténèbres divines (caligo divina), car elles sont invisibles et incompréhensibles. Le Juif les nomme Ayin, mais en sens relatif ou, comme disent les universitaires, par respect pour nous. En termes simples c'est la Déité non-voilée, sans aucune vêture. La substance moyenne ou chaîne entre les deux est ce que nous appelons communément la Nature.


et à propos de la lumière :

"La Lumière, en fait, n'a pas été créée, mais elle a été communiquée et introduite dans des choses jusque-là obscures, afin que, dans leurs formes, elles devinssent éclatantes et brillantes".

Thomas Vaughan (Philalèthe), Oeuvres complètes, Table d'Emeraude, pp. 34-35

Dernière édition: par Le Fou du Roi.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Apolline, Yah El, Benoît-Michel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#911

Et sur le tartre dans le glossaire :

[Pernety, Les Fables Égyptiennes et grecques, Archè, 2004, tome 1, p. 131-132]

6 – Les sels sont donc les clefs de l’Art et de la Nature ; sans leur connaissance il est impossible de l’imiter dans ses opérations. Il faut savoir leur sympathie et leur antipathie avec les métaux et eux-mêmes. Il n’y a proprement qu’un sel de nature, mais il se divise en trois sortes pour former les principes des corps. Ces trois sont le nitre, le tartre et le vitriol ; tous les autres en sont composés. Le nitre est fait du premier sel par atténuation, subtilisation, et purgation des terrestréités crues et froides qui s’y trouvent mélangées. Le Soleil le cuit, le digère en toutes se parties, y fait l’union des éléments, et l’imprègne des vertus séminales, qu’il porte ensuite avec la pluie dans la terre qui est la matrice commune. Le sel de tartre est ce même nitre plus cuit, plus digéré par la chaleur de la matrice où il avait été déposé, parce que cette matrice sert de fourneau à la Nature. Ainsi du nitre et du tartre se forment les végétaux. Ce sel se trouve partout où le nitre a été déposé, mais particulièrement sur la superficie de la terre, où la rosée et la pluie le fournissent abondamment. Le vitriol est le même sel nitre, qui ayant passé par la nature du tartre, devient sel minéral par une cuisson plus longue, et dans des fourneaux plus ardents. Il se trouve en abondance dans les entrailles, les concavités et les porosités de la terre, où il se réunit avec une humeur visqueuse qui le rend métallique.

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Apolline, Benoît-Michel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
#913

Sur le Tartre encore :

Tu dois encore savoir qu'aucune solution ne peut se faire de ton Electrum avant qu'il n'ai parfaitement parcouru trois fois le cercle des 7 sphères. Ce nombre, en effet, lui est nécessaire et il faut qu'il soit complet. Tu dois donc avoir grand soin de cette préparation qui produit la solution; et prendre ton Electrum glorifié, volatil et spirituel, use de l'Arcane Tartarisé afin de le laver des superfluités qui s'y sont ajoutées au cours de la préparation, si tu ne veux pas travailler en vain. Rien cependant de l'Arcane du Tartre n'y demeurera; on ne fait que procéder avec lui circulairement, selon le nombre susdit.

EH, FdP t. II, Manuel de la Pierre Philosophale de Paracelse, p. 113

Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Athanase Lynxe, Apolline, Benoît-Michel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.328 secondes
Achat, Vente, Expertise de livres rares, anciens, épuisés, d'occasion et neufs spécialisés. La Librairie Arca s'inscrit dans la lignée des librairies traditionnelles.
Les visites à la librairie se font uniquement sur rendez-vous, qui seront pris de préférence par e-mail en utilisant ce formulaire ou par telephone au +32 (0)479474542
Nous cherchons en permanence pour achat des livres rares en lot ou à la pièce. N’hésitez pas à nous contacter pour une expertise gratuite.

Site Web Suivi par Le docteur web